Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 Un curieux fusil 1842 T Car.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Un curieux fusil 1842 T Car.   Ven 11 Jan 2013 - 12:44

Bonjour,
voici ma dernière rentrée, cet hybride de 1842 et de 1842 T Car (Transformé Carabiné), le tout pour la garde nationale!

Jusque là en regardant vite, c'est un 1842 T Car à garnitures laiton, donc garde nationale et fabrication privée:


En regardant mieux, il y a deux hausses:






Les courts pans du canon sont bien du type 1842, ils ne grandissent que bien après (en 1853) avec la possibilité d'y ajouter une hausse mobile.

La hausse à planchette est graduée jusqu'à 1000m, soit 200 de plus que le fusil 1848 à tige des zouaves:


Les patines sont absolument identiques entre le fusil et la hausse à planchette, ce qui exclut un bidouillage.

Le canon est rayé (4 rayures de type règlementaire) , ce qui correspond bien à la hausse à planchette:


Je n'ai pas déculassé mais je suppose que ce sont des rayures à profondeur progressives, du type de celles des carabines 1842 des chasseurs, puis des fusils 1848 des zouaves et 1854 de la Garde.
Il n'y a pas de tige.

La baguette (qui a encore la même patine que le reste) est en forme de poire, donc du type des fusils 1842:


Le canon est d'un diamètre assez important, seules les baïonnettes de type N (1822 et 1842) peuvent s'y adapter.
Il se pourrait donc qu'il ait été étudié pour être rayé, un peu comme les fusils 1853?

Le bois est civil, son seul marquage est 3Y ou J:


Poinçon sous le tonnerre:


Poinçons sous le canon, AF couronné et WP:


Le poinçon WP:


74, le numéro de série sous le tonnerre et sous la queue de culasse:


Poinçons sur le côté de la hausse D couronné et S:


Poinçon H sur le retour de plaque de couche:


Poinçon F couronné sur la grenadière:


Poinçon F couronné et SD sur la capucine:

L'embouchoir a également ces deux mêmes poinçons.

Poinçon B sous la plaque de garde:


Marquage PH de la platine et du chien:



Il n'y a strictement aucun autre marquage ou poinçon!

La platine est du modèle 1840, à vis de bride rapprochées:

Par contre cette bride n'a pas exactement la forme règlementaire, aucune pièce n'est numérotée et il n'y a pas de marquage sur ou dans la platine autre que PH.

Le chien (à droite) est d'épaisseur réduite, caractéristique des armes rayées et à hausse mobile pour ne pas la cacher aux distances intermédiaires:

Effectivement, il est possible de prendre la visée à n'importe quelle distance, ce qui n'était pas le cas des fusils 1842 T Car "officiels".
Le marquage PH qu'on trouve sur le corps de platine et sur le chien semble montrer que ce chien est d'origine 1842. Le gros chien 1842 empêche du reste de prendre la visée quand il est à l'abattu, ce fabricant aurait-il amélioré ça?
Ou alors est-ce un fusil fabriqué directement carabiné?
De plus en plus curieux car ça va en contradiction avec la présence des deux hausses!

Son quadrillage (à droite) est civil:

Le quadrillage militaire est à gauche.


Plusieurs questions se posent:
Qui a bien pu fabriquer ce fusil, en France ou ailleurs?
A quel entrepreneur ou armurier peut bien correspondre PH?
Pourquoi donc un fusil aussi moderne pour une garde nationale, alors que l'armée n'en a pas encore?
Est-ce une arme d'essai civile pour un usage militaire?

Quant à la présence des deux hausses, je pense que ça restera un mystère!

Je pense que les rayures sont progressives car entre 1842 et 1857 aucun autre type de rayure n'existe.
Les transformations T et Bis n'arrivent qu'en 1857 et la baguette est changée lors de l'opération ce qui n'est pas le cas ici.
Par contre il n'existait pas beaucoup de bancs à rayer en France à cette époque. Le fabricant de ce fusil (ou celui qui l'a transformé) avait peut-être ses entrées au banc à rayer officiel de Sait Etienne?

Pour le tir aux grandes distances, le guidon du canon est inopérant. Il faut donc une baïonnette du type 1822 T Car avec guidon supplémentaire.

L'aide mémoire des officiers d'artillerie daté de 1856 parle de fusils transformés pour expériences, peut-être les transformations T Car.
Visible ici page 719:
http://books.google.fr/books?id=Q_o6AAAAcAAJ&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false


Toujours est-il qu'en 1854 de nombreuses expériences ont eu lieu en vue de la Crimée, histoire de partir avec des armes modernisées à l'image des fusils anglais afin de camoufler notre retard.
En est-ce une, mystère!

Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Un curieux fusil 1842 T Car.   Ven 11 Jan 2013 - 13:25

Merci Christian, un post instructif comme je les aimes Very Happy
De belles photos et un texte clair

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Un curieux fusil 1842 T Car.   Ven 20 Déc 2013 - 16:10

Bonjour,
j'ai enfin une baïonnette 1847 pour fusil T Car, avec le petit guidon:






N pour Nouveau calibre, T pour Tulle.

Elle ira donc au bout de ce curieux 1842 T Car.

Sans ce petit guidon il est en effet impossible de prendre une visée correcte aux distances extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Un curieux fusil 1842 T Car.   Ven 20 Déc 2013 - 20:58

Ca coïncide étrangement avec l'apparition d'un gros bonhomme tout de rouge vêtu et que l'on voit parfois furtivement conduire un traineau tiré par des rennes...

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Un curieux fusil 1842 T Car.   Ven 20 Déc 2013 - 21:04

Eh non, c'est plus prosaïquement l'échange d'une atypique baïonnette britannique achetée à la bourse de Lausanne il y a 15 jours qui ne m'intéressait pas plus que ça car je n'aurai jamais le fusil qui va avec!
Mais bon, comme elle était bradée j'en ai profité.
Et elle fait maintenant le bonheur d'un collectionneur axé sur l'Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Un curieux fusil 1842 T Car.   Ven 20 Déc 2013 - 22:17

God save the queen   

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Eugène L.
Private
Private
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 57
Localisation : au fond du couloir à gauche
Date d'inscription : 04/11/2013

MessageSujet: Re: Un curieux fusil 1842 T Car.   Sam 21 Déc 2013 - 16:06

le EL entrelacé ainsi que le AF couronné me font penser à une provenance Belge  scratch  scratch 

Eugène L . bob marley 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lefaucheux.net
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Un curieux fusil 1842 T Car.   Sam 21 Déc 2013 - 16:19

Possible et même probable, merci!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un curieux fusil 1842 T Car.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un curieux fusil 1842 T Car.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un curieux fusil 1842 T Car.
» Fusil transformé à tabatière en 1867.
» N°1 Prix de tir: L'épinglette
» Olivier, curieux dans l'âme ...
» fusil oakland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: GROS PLAN :: ARMES A FEU-
Sauter vers: