Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 T/Sgt Charles F. Carey Medal Of Honor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yankee division
Private
Private
avatar

Nombre de messages : 32
Age : 104
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 21/12/2012

MessageSujet: T/Sgt Charles F. Carey Medal Of Honor   Lun 7 Jan 2013 - 17:25

Hello tout le monde, je vous présente ce petit récit sur les faits d'armes du T/Sgt Charles F. Carey pendant la bataille de Rimling, issu du livre"La bataille de Bitche et du Bitcherland" de Francis Rittgen.


Charles F. Carey est originaire de l'Oklahoma, il s'engage dans le Wyoming dans l'armée après l'entré en guerre des USA, il devient Technical Sergeant et est incorporé au Anti-Tank Platoon du 2nd Battalion, 397th Infantry Regiment, de la Century Division où il est chef de section. Il était apprécié et respecté des ses hommes ainsi que ses supérieurs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Contexte: Le 1er janvier 45, l'opération Nordwind est lancé sur la Moselle et l'Alsace du Nord, le 397th IR défend Rimling face à l'assaut de la 17eme Division SS,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Parmi eux le T/Sgt Carey, voici ses faits d'armes:


[...]
Le Sgt Carey rassembla une patrouille formée d'hommes des quartiers généraux de la section et d'une partie du peloton de l'arme lourde située à l'est. Il voulait constater jusqu'où les Allemands avaient pénétrés dans Rimling durant l'obscurité et voir s'il était possible de réactiver la mitrailleuse à l'ouest. En compagnie du Sgt Willie E. Jones, du soldat Orwin H. Burkholder et de deux autres hommes, le Sgt Carey quitta le poste de commandement de la section et se mit en route pour la partie ouest de la localité. Le groupe visita toutes les maisons en cours de route pour essayer d'y découvrir des allemands. Au moment d'atteindre le poste de commandement de la compagnie H au coté nord de la rue, les hommes de la compagnie H firent savoir à la patrouille que deux infirmiers allemands avaient été aperçus: les deux ennemis avaient montré leurs tetes aux coins des maisons au-delà de l'étroite rue transversale située à l'ouest. La patrouille traversa cette rue pour inspecter les lieux et entendit des gémissements provenant d'un batiment; ils y trouvèrent deux hommes de la compagnie H qui avaient été blessés.

Carey quitta le grouppe et revint bientot en compagnie des deux infirmiers allemands qu'il avait découvert dans une pièce a coté. Sur ses ordres, les infirmiers soignèrent les deux blessés. Le Sgt Jones, appelé par un homme de la compagnie F, était allé au poste de commandement de cette compagnie où il apprit par le lieutnant Leo Rabinowitz que le capitaine William Stallworth désirait parler au Sgt Carey. Jones Revint et le Sgt Carey alla au PC de la compagnie F. A son retour, le Sgt Carey déclara que le Capitaine Stallworth lui avait indiqué une maison d'où les tireurs allemands embusqués empechaient les hommes de la compagnie F de se déplacer. Après le départ du Sgt Carey, le soldat Erwin Burkholder avait repéré d'autres allemands dans la meme maison. Déclarant qu'il pouvait s'occuper de cette maison après s'etre renseigné sur l'arme et son équipe, le Sgt Carey mena la patrouille à l'emplacement de l'arme: ils constatèrent que la pièce était endommagée mais pouvait encore etre utilisée. Certains servants avaient été blessés.

Le Sgt Carey réorganisa rapidement son groupe et mit la mitrailleuse en position de façon à couvrir les approches du PC de la compagnie F. Sa patrouille et lui meme ramenèrent les blessés au PC du bataillon où ils purent etre soignés. Il était à peu près dix heures et la patrouille tourna son attention vers les Allemands cachés dans les maisons proches du PC de la compagnie F. Menant ses hommes autour de la maison qui abritait le PC, le Sgt Carey fit halte devant celle occupée par les ennemis. Il ordonna:

-"Couvrez les portes et les fenetres. J'y vais."

Sur le pas de la porte, le Sgt Carey fit feu, tua deux tireurs embusqués, lança une grenade et seul dans la maison.Il en ressortit avec 16 prisonniers allemands. La patrouille retourna au PC de la compagnie H où les Allemands furent fouillés et renvoyés aux services de renseignement du bataillon. Le Sgt Carey fit son rapport a la compagnie F et désigna un groupe de maisons occupés par les Allemands. Dans ces maisons, des patrouilles des compagnie F et H firent 41 prisonniers supplémentaires.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La seconde patrouille était de retour aux environs de midi. Au milieu de l'après midi, le Sgt Carey revint de la position de la mitrailleuse ouest et repéra un char allemand à l'extrémité ouest de la localité. Arrivant ou PC de la section, il renvoya le soldat Richard C. Banks chercher un bazooka et des munitions, puis accompagné du Sgt Turner C. Benefeet et des soldats lloyd O. Burtner et William F. Dugan, il alla de maison en maison sous les tirs allemands pour atteindre une position à l'arrière du char. Couvert par ses hommes, le Sgt Carey se mit en position de tir. Il rata son premier tir, mais le second alla doit au but et mit le feut au char.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sachant que l'équipage allait essayer de fuir l'engin en flammes, le Sgt Carey se saisit du fusil M1 du Sgt Benefee et attendit. Avec son fusil en position de tir, le Sgt Carey observa le premier allemand grimper hors de l'issue de secours, attendit qu'il fut assez loin de la tourelle pour qu'il ne retombe pas, et pressa sur la détente: l'allemand tomba net. Le reste de l'équipage fut ainsi convaincu que le premier collèque avait réussi a s'enfuir. Le Sgt Carey tua trois membres de l'équipage et en blessa un autre. Pour empecher la pénétration d'autres chars, le Sgt Carey installa une équipe avec un bazooka dans une grange non loin de la route et plaça ensuite l'un de ses pelotons de dix hommes à proximité du PC de la compagnie F avec un second bazooka comme défense antichar.

Au final l'attaque de Rimling le premier jour ne fut pas très bénéfique. [...] Par contre les Allemands avaient percés à l'ouest et obligé les compagnie E et G a se replier vers le sud, les Allemands avaient la possibilité d'avancer vers l'est et, à moins d'etre stoppés, pouvaient couper Rimling par le sud et encercler le village.[...]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au matin du 9 janvier 1945, les Allemands pénètrèrent à nouveau dans Rimling au nord et à l'ouest; leur attaque les porta le long du PC de la compagnie F. Une Trentaine d'hommes de la compagnie F coupés du reste de la compagnie et faits prisonniers. Six hommes du peloton antichar placé au PC par le Sgt Carey furent également capturés, mais les quatres autres s'enfuirent dans le grenier de la maison. Le Sgt Carey sortit seul, mit une échelle en place derrière le batiment et les quatres hommes purent descendre sains et saufs. Tot dans l'après-midi, les Sgt Carey et Jones, le Cpl Rollins et les soldats Burtner Et Dungan essayèrent de secourir le Sgt Goodwin et son groupe bazooka qui se trouvaient dans la soupente d'une grange encerclée par les Allemands. Pour attaquer la grange par le sud, ils allèrent à l'est du PC de la compagnie H, traversèrent la route Epping-Urbach et se placèrent derrière le PC du bataillon. Ils revinrent ensuite à l'ouest dans la rue qui passait devant le PC de la compagnie K. Là, couvert par les autres, le Sgt Carey traversa la rue sous le feu des allemands et se tourna pour couvrir la traversée des autres. Lorsqu'ils furent tous passés, il tira au bazooka dans un batiment où se retranchait l'ennemi, espérant les en faire sortit et trouver une voie d'issue pour l'équipe bazooka. Armé d'un fusil lance grenades, il retraversa ensuite la rue. Pendant la traversée, un tireur allemand embusqué faillit le touché. Le Sgt Carey cria aux autres:

-"Bon Dieu, il s'en est fallu de peu !"

Après avoir traversé, il se tourna pour couvrir les autres. A cet instant, une balle allemande le tua. Sa patrouille put le rejoindre en terrain découvert et du se retirer par une autre route.

Pour son magnifique comportement durant ces deux jours, le Sgt Carey reçut la Medal Of Honor à titre posthume ainsi que la Bronze Star avec Oak Leaf Cluster et la Purple Heart
[...]


Carte de Rimling annotée pour illustré le texte:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Aujourd'hui le T/Sgt Carey est enterré au Ardennes American Cemetery à Neupré en Belgique, Bloc: C Rangé: 29 Grave: 12

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Sa Medal Of Honor est depuis le 15 décembre 2010 visible au "Joint Force Readiness Center" à Cheyenne dans le Wyoming. Ci dessous la photo avec ses deux fils au milieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Cordialement


YD



Dernière édition par Yankee division le Lun 7 Jan 2013 - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: T/Sgt Charles F. Carey Medal Of Honor   Lun 7 Jan 2013 - 17:37

Un bel hommage a ce sodat.
Merci beaucoup pour cet excellent post. Le forum est bien la place pour honnorer se genre de soldat.

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
 
T/Sgt Charles F. Carey Medal Of Honor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: Rubriques Histoire :: Deuxième guerre mondiale-
Sauter vers: