Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 Les Médailles des Centres de Recrutement Belges 1940.

Aller en bas 
AuteurMessage
Stef
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Nombre de messages : 428
Age : 41
Localisation : Bastogne
Date d'inscription : 10/12/2012

MessageSujet: Les Médailles des Centres de Recrutement Belges 1940.    Dim 6 Jan 2013 - 15:55

Ces médailles, une pour chaque langue officielle en Belgique, étaient instituées le 12 avril 1990.

Dès le 10 mai 1940, obéissant aux ordres du lieutenant général Hubert Denis, ministre de la Défense nationale, plusieurs dizaines de milliers de jeunes hommes ont rejoint ou tenté de rejoindre, dans l'urgence et par leurs propres moyens, les Centres de Recrutement de l'Armée belge, communément appelés les C.R.A.B.

L'ordre fut donné aux hommes âgés de 16 à 35 ans par voie d'affiches signées par le ministre de la Défense nationale, par communiqués radio et dans la presse. Ils étaient près de 150 000 jeunes hommes concernés à se rendre, dans la plus totale désorganisation dans les Centres de Recrutement situés dans les cités du Hainaut et de Flandre-Occidentale.

Ces Centres ayant été fermés le 13 mai 1940, ils reçurent l'ordre militaire de se rendre en France.

Au cours de longues marches forcées, ces jeunes hommes traversèrent à pied, en vélo ou en bétaillères ferroviaires pour les plus chanceux, les villes de Saint-Quentin, Abbeville, Rouen, Toulouse, Nîmes, Montpellier et bien d'autres, pour rejoindre les camps et cantonnements du Midi de la France.

Ceux qui ne furent pas enjoints de stopper par ordre de la gendarmerie française et qui atteignirent les camps prévus, y furent alors commandés militairement. La majorité d'entre eux reçut lecture des lois militaires.

Beaucoup d'entre eux furent affectés au bénéfice de la Défense et des administrations publiques ou engagés par des civils. D'autres furent envoyés en première ligne pour renforcer et aider le génie militaire français à creuser des tranchées.

Le 28 mai 1940, ils ne furent pas touchés par la reddition de l'Armée belge combattante. Les C.R.A.B. ont ainsi vécu plus d'un trimestre consignés dans les cantonnements, sans aucun confort, mal logés, mal nourris, avec leurs vêtements et chaussures en lambeaux. Alors que les militaires qui les encadraient étaient en uniforme, portaient des casques et de grosses chaussures, étaient armés, ravitaillés par l'intendance militaire, accompagnés d'équipes médicales et percevaient leurs soldes, les C.R.A.B. étaient, quant à eux, en vêtements civils, sans protection contre la pluie, sans défense ni aucune sécurité, sans percevoir de solde et avec une aide médicale ou alimentaire déficiente.

Une autre différence entre les militaires et les C.R.A.B. était que les premiers portaient une médaille sécable d'immatriculation, alors que les C.R.A.B. n'étaient aucunement identifiables. Étant donné que les compagnies furent créées à la hâte et que les C.R.A.B. provenaient de régions diverses, il est arrivé que personne ne puisse donner le nom d'une victime membre des C.R.A.B.

Parmi les victimes de l'offensive allemande figurent des centaines de C.R.A.B., tués dans les bombardements ou dans les escarmouches, soit encore fusillés par les Allemands (parce qu'ils étaient soupçonnés d'être francs-tireurs) ou enfin décédés des suites de leurs blessures, d'épuisement, de malnutrition ou de maladies infectieuses contractées dans les camps et cantonnements insalubres du Sud de la France.

Ces jeunes gens dans les camps furent constitués en « compagnies », chargées, par réquisition de l'armée française, de creuser des tranchées au Nord de Paris où certains furent mitraillés, bombardés, blessés ou tués. D'autres, suite à l'avancée rapide des troupes allemandes passèrent la frontière suisse et furent internés pendant près d'un an.

Selon les hasards des rapatriements, les C.R.A.B. restèrent dans les cantonnements de 3 à 4 mois. Le moment du retour en Belgique fut, pour beaucoup, la seconde quinzaine du mois d'août 1940.

Les décorés flamands reçoivent la médaille avec en avers "RCBL".


Les Wallons une médaille avec "CRAB".


La petite communauté belge parlant l'allemand se voyaient reçevoir la médaille avec "RZBH".


Cet abréviation se traduit pour tous en "Centre de Recrutement de l'Armée Belge" (CRAB). Les revers des médailles porte le millésime "1940".

Un décernement posthume ne fût pas considéré.


Bien qu'instituées en 1990, ces médailles sont assez rare de nos jours

voici celles de ma collection personnelle:



Source : Le coin des médailles d'Hendrick, collection Tinky, document législatif sénat belge du 12/07/2005
__________________
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9929
Age : 76
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Les Médailles des Centres de Recrutement Belges 1940.    Dim 6 Jan 2013 - 18:54

Tu viens Stéf de lever un pan de l'histoire obscure pour beaucoup de nous. Tes propos sur l'encadrement par l'armée Française ne m'étonne pas du tous! Cela rejoint un écrit dans le magasine DGM n°5 "Tunisie : Les prisonniers italiens des français - Par David Zambon". Bien évidemment cela n'a rien a voir les Belges ne sont pas prisonnier, mais le traitement hautain par nos troupes en dit long sur leur vision du monde en général et de la France dans le monde : NOUS AVONS UN EMPIRE

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Médailles des Centres de Recrutement Belges 1940.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» épaulettes des tankistes russes ?
» CURTISS SB2C HELLDIVER
» Couleurs uniformes troupes Belges 1940
» [INFO] Opérateurs et forfaits belges ?
» [SOFT] AG JOURNAUX BELGES : Tous les journaux belges dans la même application [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: GROS PLAN :: INSIGNES et MEDAILLES-
Sauter vers: