Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 dague stiletto oss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fabnatcyr
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 403
Age : 49
Localisation : rhone alpes
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: dague stiletto oss    Dim 13 Mai 2012 - 21:16

Bonjour





Article tiré d’un très bon livre : COUTEAUX DE COMBAT de Jean Fontvielle

Le STILETTO DE L’O.S.S. 2e GM

Et une fidèle copie du FAIRBAIRN Britannique (deuxième modèle)
On pense généralement qu-il a été fabriqué en Grande Bretagne par Joseph Rodgers
Mais cela reste une hypothèse en l’absence de preuves formelles à ce sujet

Lame :
Elle est à double tranchant symétrique avec une arête médiane qui court de la grande à la pointe elle est très effilée très bien finie

Poignée :
La seule différence avec la poignée du FAIRBAIRN deuxième modèle réside dans le fait que celle du STILETTO est quadrillée sur tout sa longueur par ailleurs la qualité du quadrillage est meilleure il est plus profond et plus régulier

Garde :
Elle et de forme elliptique

Finition :
Le STILETTO est entièrement bronzé (bleu noir)

Fourreau :
Il est extrêmement caractéristique il est constitué d’une armature métallique sur laquelle est fixée une gaine en cuir l’armature métallique en tôle emboutie se présente comme une plaque dont les bords parallèles vont se rejoindre en pointe , pointe qui est prolongée par une bande mince dont l’extrémité se termine en forme de bouterolle la partie supérieure de cette armature est ajourée de quatre fentes verticales (50x7.1mm) qui permettent le passage d’une ceinture à deux hauteurs différentes entre les deux fente supérieures est pratique un orifice en forme C
Couché dans lequel vient se loger une bande élastique noire de 10mm de diamètre destinée à maintenir le haut de la poignée la partie en cuir du fourreau est formée d’une bande cousue
Sur elle même constituant ainsi une gaine cylindro-conique qui est aplatie et enfoncée dans la bouterolle la couture vers l’extérieur le haut de cette gaine est fixé à l’armature par un rivet


MAIS DEPUIS D AUTRE RECHERCHES SONT SORTIES (avec l ouvertures des archives)


Au cours de la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement américain a adopté plusieurs poignards pour les forces armées.

Ces couteaux ont toutes été produites en petites quantités.

Les poignards de la Seconde Guerre mondiale sont une joie pour le collecteur, ayant été construites en petit nombre, sont parmi les objets les plus rares militaires à trouver, et quand ils sont en excellent état ont souvent de grands prix.

En ce qui concerne les "stilettos", les conditions peuvent varier d'un excellent rapport qualité / inusato à très largement utilisé.

Ces couteaux ont en fait été distribué aux troupes combattantes dans certains cas, les ont utilisés de manière intensive, tandis que d'autres ont placé dans leurs poches et les ont expédiés à domicile en guise de souvenir.

Ici, nous discutons le poignard de l'OSS, les détails de construction, d'approvisionnement et l'adoption ont été gardés secrets pendant près de 50 ans.

Heureusement, certains documents récemment découverts, et non couverts par le renseignement militaire, nous aider à compléter leur histoire.

Au cours d'un récent voyage aux Archives nationales à Washington DC Je ne pouvais vraiment lu les documents, vérifier l'existence de ce secret super couteau, et bien plus encore.

Il devrait commencer par un peu de fond de l'OSS.

Le National Research Comité de défense (NDRC) a été créé à la suite d'un ordre direct du président en 1940, quand il est devenu clair que les soldes ont été de changer le monde.

Les membres de la NDRC a reçu la tâche d'intégrer les travaux de l'Armée et la Marine »dans le développement des instruments de guerre."

Quelque temps après les premières scènes de l'Europe en guerre, la NDRC a réalisé que son homologue anglais avait une connaissance approfondie des armes «exotiques».

En 1941, le président Roosevelt a envoyé le fondateur de la NDRC, en Angleterre d'établir un bureau et de commencer un échange d'informations techniques.

Cette relation a grandi et prospéré pendant toute la guerre. Les Britanniques nous ont fourni leurs recherches et l'expérience de terrain, en échange de notre potentiel de production et la fourniture de matériaux.



Lorsque les États-Unis entrèrent en guerre, le président Roosevelt se tourna vers son vieil ami, William J. Donovan, et lui a demandé de mettre en place une agence d'espionnage.

Donovan, un avocat spécialisé en litige commercial, a reçu la Médaille d'Honneur du Congrès au cours de la Première Guerre mondiale, et a été un vrai maître dans tous les sens pour atteindre les buts il a été envisagé.

En Juin 1942, le logiciel libre a été établi comme un organisme opérationnel du gouvernement des États-Unis.

La branche armée de la recherche et le développement de l'OSS a été admis à la NDRC pour le développement stratégique des armes spéciales.

Compte tenu de l'expérience considérable d'experts britanniques n'est pas difficile de voir d'où vient la conception de la dague de l'OSS.

En 1941, les Landers entreprise, Frary & Clark est devenu un fournisseur du gouvernement britannique pour produire l'Fairbairn couteau / Sykes.

Je ne sais pas si le L.F. & C. continuent de produire une sorte de couteau pour les forces armées britanniques. Dans l'histoire de l'entreprise s'élevait seulement que, ils ont produit un petit lot.

Considérant que les poignards Fairbairn / Sykes est encore très peu connue, et si elles ignorent les fabricants, ce qui suit n'est qu'une hypothèse.

En 1953, quand elle a été écrite l'histoire de la société, ce sujet était encore considéré comme "confidentiel", et n'est donc pas étonnant qu'aucun d'entre eux est différent de la société de production typique faite en 1941 LF & C. a continué de produire principalement pour des accessoires de cuisine.

Un changement dans la production, à partir de couteaux de cuisine aux couteaux de combat (comme l'OSS poignard) serait certainement se souvenir.

La production de la dague OSS a réellement débuté à la mi-1942, mais peut-être que nous allons un peu "trop loin dans l'histoire ...

L'éducation pour le combat aux coopératives de l'OSS a été mené par leur capitaine William Fairbairn Ewart et Eric Sykes Anthony.

Voici un nouveau quai à la conception de la dague de l'OSS.

Les deux Sykes Fairbairn, qui avait passé de nombreuses années dans la force de police municipale de Shanghai le développement de leur style personnel de combat.

Dans leur travail, ils avaient appris deux choses importantes:

a) si elle peut éviter un combat avec un couteau

b) comprendre comment maîtriser cette situation si elle avait été présentée.

Mais la chose la plus importante pour Fairbairn & Sykes avait l'esprit d'équipe et la confiance qui a inspiré le combat de couteau. La connaissance seule pouvait produire ce sentiment spécial.

Un homme, armé de la connaissance de la façon d'utiliser l'arme, a une confiance aveugle en leur propre capacité.

Ce produit directement un pourcentage plus élevé de missions réussies: ce fut la véritable raison pour laquelle les troupes d'élite étaient (et sont) équipé d'armes spéciales et une formation spéciale à leur utilisation.

Pour les motifs qui précèdent, l'OSS a choisi d'adopter un couteau qui pourrait être décrit comme «juste».



Le 16 juin 1942 Landers ont été ordonnés à l'entreprise, Clark & Frary 10.000 poignards à part entière de leur gaine spéciale, à un prix de 2,03 $ chacune.

Ce contrat a été approuvé par le colonel Goodfellow OSS, et à peu près ont commencé à arriver en Juillet après la première livraison.

Les couteaux étaient magnifiques et apparemment eu aucun problème, mais ont été rejetées par les laboratoires d'essais, parce que le métal n'était pas assez dur et ne pas les spécifications techniques requises.

En Octobre de 1942 ont été adoptées pour les spécifications d'un matériau plus solide, qui a causé l'augmentation du prix du couteau, passe à 2,23 $.

Quand ils ont annoncé ces nouvelles spécifications, la société Camille Couverts Co. a fait une offre pour la vente de leurs poignards, déjà utilisé par le Corps des Marines.

Le prix proposé pour leur couteau était de 2,60 $, y compris la gaine.

En raison du type de construction de la poignée de cette offre a été rejetée parce qu'elle est dans les spécifications de conception.

En Décembre 1942, la première livraison de 10.000 pièces a été soumis à un procès et 1728 ont été jugées conformes aux poignards, couteaux spécifiques, tandis que le reste de 8272 ont été envoyés à Washington en Août 1943.

Les dessins techniques, des spécifications de construction et de l'information du contrat est maintenant disponible gratuitement au public par les Archives nationales à Washington.

Le mystère du fabricant et le numéro de produit de poignards est maintenant révélé.

La gaine a une histoire qui lui est propre. Pendant des années, il a été appelé cette poche en particulier "tourne crêpes" et ce fut la principale référence qui est associée avec les Landers fermes, Frary & Clark.

Le Landers entreprise, Frary & Clark qui était alors le plus grand fabricant d'articles de coutellerie aux Etats-Unis.

En outre produit une multitude d'ustensiles de ménage et la cuisine d'autres. Un de ces outils a été appelé "spatule à crêpes" ou une spatule pour faire des crêpes.

Les moules utilisés pour produire la partie métallique de la gaine sont les mêmes moules utilisés pour produire la palette de la cuisine de la mère

Pendant et après la guerre le scoop avec cette conception est resté en production.

Le brevet a été vendu plus tard mais le "spatule à crêpes» a été produit sous la marque "EKCO" pendant une longue période.

Le cuir du fourreau a été produit par une compagnie appelée Worthington Smith.

Tant la fronde que l'attaque de la gaine ont été peints en vert olive et le maintien sangle élastique familier a été remplacé par un anneau en caoutchouc.

Cet anneau en caoutchouc est la partie qui perd souvent de vue l'ensemble du complexe.

Âge et l'exposition à des éléments en caoutchouc se détériore à bien des égards et la fracture est très fréquente.

Dans le manuel "armes, des armes et équipements OSS" adopté lors de la Seconde Guerre mondiale (souvent dénommé le "catalogue" de la lumière), il était une référence dans le fourreau.

Ce qui suit est une exception pour ce qui était autrefois un catalogue «confidentiel»: «Le couteau est inséré dans une poche spéciale, conçu de sorte qu'il peut être porté vers le haut ou vers le bas sur la ceinture. Utilisation de la fente supérieure ou inférieure de la gaine peut être incliné dans n'importe quelle position, commodément fixé à une partie du corps, permettant une prise rapide pour les deux mains. "

Il est assez amusant de penser à la palette et de voir comment un message publicitaire est inséré dans un manuel pour la confidentialité de la «conception de la gaine spéciale."

La lame du couteau a été produite à partir de 1095 en acier à outils, sous la forme, en coupe, d'un diamant, équipé d'une poignée, aiguisée et durcie à 55-57 Rockwell.

Chaque couteau a été testé avec un pénétromètre Brinnell avant de passer le test d'acceptation. Ce test a laissé un petit point sur la lame près de la poignée, où le test a été effectué. Les couteaux et plus, ceux qui avaient échoué le test, montrent deux points de contrôle sur la lame, comme l'étaient trempés et réprouvé.

Ceux-ci sont considérés comme des spécimens les plus rares de la famille.

La forme de la lame est différente de celle typique de Fairbairn / Sykes, étant plus mince à l'extrémité. Cette astuce semble presque celle d'une aiguille chirurgicale. Cette caractéristique rend le couteau beaucoup plus sujettes à la rupture de la pointe.
La longueur de la lame est de 17,5 cm de long, tandis que la longueur totale de la lame est de 28,5 cm, et pèse environ 200 grammes.

La poignée est construite en trois sections d'acier. La section montre à plat de la poignée principale et le bouton fileté.

Les spécifications de la construction d'origine incluait un bâtiment entièrement en laiton, mais en raison de restrictions sur l'utilisation de laiton en raison du temps de la guerre, cela a été changé à partir d'acier.

Une partie singulière de la prise en main est le moletage, pratiquée sur toute sa longueur, juste derrière la garde. Il s'agit d'une fonctionnalité non présente dans d'autres types de couteaux Fairbairn / Sykes, ce qui rend le couteau immédiatement distingue des autres logiciels libres.
La longueur totale de la gaine est 31.43 cm et son poids est d'environ 100 grammes.

Lecture de quelques histoires que j'ai constaté que le couteau causé différents types d'émotion quand il a été amené sur le terrain. Le point faible est la caractéristique considérée moins favorable, avec le système de verrouillage sur la gaine de lame.

La taille du couteau qu'elle impliquait l'utilisation quasi exclusive par le personnel en uniforme, il est très difficile à cacher.

La plupart des couteaux semblent avoir été envoyés à l'étranger à la fin de la guerre et seulement un peu plus d'un millier sont toujours gardés par l'OSS.

On croit que la CIA détient encore beaucoup de ces couteaux et ils ont déclaré avoir utilisé lors de l'invasion de la Baie des Cochons

Récemment, j'ai trouvé beaucoup dans des conditions parfaites, ce qui confirme la théorie du transfert à d'autres États.

Il est intéressant de noter que lorsque l'OSS a reçu le plein montant de poignards, ils avaient déjà décidé de prendre le couteau de tranchée M3, plus facile à obtenir.

Un ordre de 10.000 de ces couteaux ont été faites en Mars 1944, la lame Pal entreprise.

L'OSS stylet a récemment reçu l'honneur d'être utilisé comme un modèle pour le nouvel emblème adopté par le Commandement des Opérations Spéciales - parachutistes en chute libre. Il a été utilisé dans la nouvelle enseigne pour commémorer les efforts héroïques déployés par le clandestine OSS et dans les coulisses pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ces nouveaux insignes sont portés avec fierté par les hommes bien entraînés, qui pourraient être quelques jours derrière les lignes ennemies, à très serrés leurs couteaux à des fins spéciales.

Si ce jour-là doit venir, nous espérons que ce couteau est aussi bon que c'était le poignard de l'OSS







(oss – B2- perlé- grosse tete -3 modele – rainuré aluminum )

Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7212
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: dague stiletto oss    Dim 13 Mai 2012 - 21:49

Récemment, j'ai trouvé beaucoup dans des conditions parfaites, ce qui confirme la théorie du transfert à d'autres États.
Veux-tu dire qu'on en trouve ? Je me mets sur la liste d'attente !

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  
Revenir en haut Aller en bas
fabnatcyr
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 403
Age : 49
Localisation : rhone alpes
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: dague stiletto oss    Dim 13 Mai 2012 - 23:40

bonsoir

le texte est de frack
mais oui on en trouve sur ebay us
la derniere le 18 avril 518 euos
http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=261001500509&ssPageName=STRK:MEWAX:IT&_trksid=p3984.m1423.l2649

si non chez des pro aussi mais pas le meme prix
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9839
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: dague stiletto oss    Lun 14 Mai 2012 - 8:09

Bon post Fab,
J'aime bien connaître l'histoire des armes.

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
fabnatcyr
Lieutenant
Lieutenant


Nombre de messages : 403
Age : 49
Localisation : rhone alpes
Date d'inscription : 23/04/2009

MessageSujet: Re: dague stiletto oss    Lun 14 Mai 2012 - 20:54

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: dague stiletto oss    

Revenir en haut Aller en bas
 
dague stiletto oss
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une dague STILETTO USMC MARINE RAIDER de fabrication CAMILLUS
» la dague du XV° me donne le braquemart
» [Wentworth, Patricia] Miss Silver - Tome 19 : La dague d'ivoire
» Ward, J.R. - L'Amant Furieux - La Confrérie de la Dague Noire, tome 3
» LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE (Tome 02) L'AMANT ETERNEL de J.R. Ward

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: GROS PLAN :: ARMES BLANCHES-
Sauter vers: