Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   Mar 31 Jan 2012 - 16:01

Bonjour,
voici quelques platines qui étaient à l'origine à silex et qui ont été transformées à percussion, soit règlementairement (1822T), soit par des armuriers civils.

Une platine 1822 modifiée règlementairement.
Beau marquage de la Manufacture Royale de Tulle, poinçon de contrôleur B couronné:



Une platine AN IX (1800/1801) modifiée civile.
Chien assez sommaire, beau marquage de la Manufacture Impériale de Saint Etienne, poinçon S dans un C:


Son intérieur, marquage du platinier C de Grange. Peut être le descendant de C. Grange qui a signé des platines en 1740/60?



Une platine 1822 modifiée règlementairement, montée sur un 1822 T Bis de 1834.
Beau marquage de la Manufacture Royale de Saint Etienne:



Une platine 1822 modifiée règlementairement, montée sur un 1822 T Bis.
Même beau marquage de la Manufacture Royale de Saint Etienne:



Une platine 1822 modifiée règlementairement, sur un remontage de pièces diverses principalement de fusil AN IX.
Marquage très atténué de la Manufacture de Mutzig, royale certainement:


Une platine 1822 ou AN IX modifiée civile, montée sur un fusil AN IX.
Beau chien, marquage de la Manufacture de Charleville, Royale ou Impériale?



Une platine 1822 modifiée civile, sur un remontage d'AN IX (sans canon).
Chien très sommaire, marquage atténué de la Manufacture Royale de Saint Etienne:



Les modifications militaires ont été effectuées au début des années 1840, les modifications civiles ont été effectuées entre les années 1830 et 1860, voire parfois plus tard encore.

On voit nettement la technologie militaire qui utilise un modèle unique de chien lourd et massif et la technologie civile qui utilise divers chiens légers et fins.

La modification se voit surtout à l'extérieur.
Suppression du bassinet, de la batterie et de son ressort, rebouchage des trous devenus inutiles, colmatage de l'emplacement du bassinet, remplacement du chien porte silex par un chien percussion.

A l'intérieur rien ou presque ne change.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   Mar 31 Jan 2012 - 17:43

Christian toi qui est coutumier du fait, est-ce difficile de faire un tel changement sur ces armes?

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   Mar 31 Jan 2012 - 17:55

Transformer une platine silex en platine à percussion est facile pour un armurier ou un ajusteur.
Remettre à silex une platine anciennement transformée à percussion est tout aussi facile.

Dans les deux cas il suffit d'être un peu adroit et de posséder les pièces nécessaires, parfois de savoir les fabriquer, toujours de savoir les adapter.

Rien n'était standardisé au millimètre près car c'étaient des fabrications manuelles.

Toutes les pièces de ces fusils du 1777 (voire 1774) au 1822TBis sont aussi relativement interchangeables.

Remettre en état une platine quelle qu'elle soit à l'aide de pièces neuves d'époque ou refabriquées actuellement est également assez facile en sachant que toute ces pièces seront à adapter les unes aux autres: changer un ressort, une noix, une gâchette etc... demandera toujours un peu de limage pour adapter les cotes.

Pareil pour l'encastrement dans le bois, pour changer de platine ou simplement le grand ressort, il faut parfois creuser un peu plus au ciseau à bois.
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   Mar 31 Jan 2012 - 18:01

Mais quand je pense le nombre d'arme en service à modifier, cela à du prendre un sacré paquet de temps Very Happy

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   Mar 31 Jan 2012 - 18:38

Ca s'est fait pour ce qui concerne l'armée entre 1840 et 1842.
Les ouvriers des manufactures travaillaient déjà quasiment à la chaine et sortaient un nombre d'armes impressionnant à la journée, chacun ayant une petite partie à fabriquer.

En plus de cette transformation, il fallait vérifier la qualité du canon, raccourcir les canons de grenadiers endommagés à la taille voltigeur, boucher la lumière et souder/percer un porte-cheminée, vérifier et réparer ou échanger la crosse.

Toutes les armes en service des mles 1822, mais aussi 1816, AN IX et même certains 1777 ont été concernés.
Seuls ceux qui avaient été retirés du service ou n'appartenaient pas à l'armée n'ont pas été concernés.
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   Mar 31 Jan 2012 - 23:05

Lorsque l’on parle de dualité de l’Etre, c’est presque risible par rapport au déchirement que peut vivre un fou furieux collectionneur d'uniformes 2e G.M-tireur-amateur d’armes. J’adore tes posts Crevette et dès que j’ai 10 fois plus de moyens et de place, je t’emboite le pas !

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   Mar 31 Jan 2012 - 23:19

J'ai tout largué ce qui était plus récent que 1920 il y a une dizaine d'années pour me consacrer à 14/18.
Comme je ne vois plus rien à acheter qui m'intéresse ou qui me manque dans cette période, je me mets au XIX° siècle et avant, principalement des armes me servant pour la reconstitution.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   Mar 31 Jan 2012 - 23:28

Et quand je vois qu'un casque allemand ou de para US vaut aussi cher qu'un morion du XVII°, qu'un fusil TBis se vend parfois le même prix qu'un tas de ferraille démilitarisé comme une Sten, ou qu'un rare sabre de grenadier 1730 peut s'acheter moins cher qu'un sabre nazi courant, le choix est vite fait!
Le sabre de grenadier en question devrait bientôt faire l'objet d'un nouveau sujet...
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   Mer 1 Fév 2012 - 9:46

Crevette a écrit:
Et quand je vois qu'un casque allemand ou de para US vaut aussi cher qu'un morion du XVII°, qu'un fusil TBis se vend parfois le même prix qu'un tas de ferraille démilitarisé comme une Sten, ou qu'un rare sabre de grenadier 1730 peut s'acheter moins cher qu'un sabre nazi courant, le choix est vite fait!
Le sabre de grenadier en question devrait bientôt faire l'objet d'un nouveau sujet...

100000000000000000000000000 fois d'accord !

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques platines AN IX et 1822 transformées à percussion.
» Fusil 1822 à silex, transformé à percussion puis à broche.
» Quelques photos prises hier soir...
» Quelques expressions ch'ti
» [SOFT] HOUR FACE : Découvrez à quoi vous allez ressembler dans quelques années [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: GROS PLAN :: ARMES A FEU-
Sauter vers: