Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION

Aller en bas 
AuteurMessage
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9918
Age : 76
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Mer 26 Oct 2011 - 21:20

Les nazis ont utilisé les premières chambres à gaz dès 1940 pour l'élimination des malades mentaux.

Avec la "Solution Finale" en 1942, les chambres à gaz deviennent le principal mode d'extermination des Juifs.

Consulté par Himmler, sous l'ordre de Hitler, le Dr Grawitz, chef du Service de Santé de la SS, conseille la chambre à gaz comme méthode d'extermination massive.

Les gaz utilisés sont le monoxyde de carbone et le Zyklon B (acide cyanhydrique, insecticide). Les personnes gazées meurent en 5 minutes environ dans des douleurs atroces.

Des déportés attendant de passer à la chambre à gaz, à Auschwitz-Birkenau

Un paradoxe, dans la Galerie des grands criminels dans l’histoire de l’Humanité, nous pouvons ajouter celui du chimiste Juif allemand Fritz Haber qui développa les gaz asphyxiants de combat pour le compte de l’armée allemande. La première attaque se fit sous forme de nuages de chlore que les services spécialisés allemands répandirent sur les troupes franco-sénégalaises. Puis une invention de Fritz Haber, le Zyklon B, fut utilisé dans les chambres à gaz.


Fritz Haber


Naufrages humains
Extermination : c’était le maître mot de celui qui rêvait d’être le Maître de l’Univers. Pour asseoir sa domination, Hitler érigea six camps d’extermination : Auschwitz-Birkenau (1940-1945), Majdanek (ou Maidanek, 1941-1944), Belzec (1942-1943), Sobibor (1942-1943), Treblinka (1942-1945) et Chelmno (Kulmhof, 1941-1945)

Le bilan de la déportation

Il est encore très difficile aujourd'hui d'établir un bilan précis de la déportation. On peut cependant retenir quelques estimations résultant des recherches historiques les plus récentes :

- les camps de concentration ont reçu, de septembre 1939 à janvier 1945, 1 650 000 déportés non raciaux, en majorité des hommes, et 550 000 d'entre eux, c'est-à-dire un tiers, n'ont pas survécu à la déportation ;

- dans les camps d'extermination, de 1941 à 1945, sont morts 3 000 000 de Juifs, 220 000 à 250 000 Tziganes ainsi que 100 000 malades mentaux ;

si on ajoute aux Juifs morts dans les camps, les 800 000 morts par suite de la ghettoïsation et des privations, ainsi que les 1 300 000 morts par exécution en plein air par les Einsatzgruppen, le bilan global du génocide dépasse les 5 000 000 de morts ;
il faut aussi prendre en compte les 3 300 000 prisonniers de guerre soviétiques exécutés par les Einsatzgruppen ou morts d'épuisement à la suite des mauvais traitements que leur ont infligés la Wehmacht sous prétexte qu'ils n'étaient pas couverts par la Convention de Genève.
En France, on estime qu'il y a eu environ 63 000 déportés non raciaux (résistants, politiques, raflés, droits communs) dont 60 % sont rentrés des camps, et environ 76 000 déportés raciaux dont 3 % seulement ont survécu à la déportation.

24 000 étaient des Juifs de nationalité française
plus de 2/3 étaient des Juifs étrangers dont 26 000 Polonais ;
10 000 avaient moins de 18 ans
67 des 72 convois de déportés raciaux qui ont quittés la France ont eu pour destination Auschwitz ;
plus de la moitié des Juifs déportés de France ont été gazés dès leur arrivée dans les camps et presque tous à Auschwitz.
Au total, c'est près d'un quart des Juifs résidant en France au début de la Seconde Guerre Mondiale qui ont été exterminés dans le cadre de la "solution finale" (16 % des Juifs de nationalité française et 30 % des Juifs étrangers).

A l'extermination des Juifs, il faut ajouter celle d'environ 15 000 Tziganes représentant un peu plus du tiers de la population tzigane qui résidait en France au début de la Seconde Guerre Mondiale.

Ce dossier s'appuie sur la publication de François Bédarida destinée aux enseignants, Le nazisme et le génocide, histoire et enjeux, Nathan, 1989.

NE JAMAIS OUBLIER OU MINIMISER CETTE PAGE DE L'HISTOIRE, QUI NE FUT PAS UN DETAIL........

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Mer 26 Oct 2011 - 21:25

Un beau reportage,en effet le gaz fut le moyen d'extermination redouté par les juifs tant son emploi et ses effet était destructrice.
Revenir en haut Aller en bas
Dom
Master-Sergent
Master-Sergent
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Mer 26 Oct 2011 - 21:46

Citation :
3 300 000 prisonniers de guerre soviétiques exécutés par les Einsatzgruppen ou morts d'épuisement à la suite des mauvais traitements que leur ont infligés la Wehmacht sous prétexte qu'ils n'étaient pas couverts par la Convention de Genève.

Les Einsatzgruppen n'ont pas grand chose à voir avec les prisonniers Soviétiques , dans les premiers mois de la guerre la Wehrmacht fait des centaines de milliers de prisonniers lors de son avance , il est bien évident que rien n'a été pensé pour gérer un tel flux de prisonniers de guerre et beaucoup mourront de faim dans des camps improvisés . Quelques temps plus tard
ils seront déportés , ce sont d'ailleurs des Soviétiques qui vont construire les baraquements de Birkenau tout en faisant parti du premier contingent de "gazé" au Zikklon B à Auschwitz I .
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9918
Age : 76
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Jeu 27 Oct 2011 - 7:58

Salut Dom,
Je ne suis pas tout à fait de ton avis sur les Einsatzgruppen, ce sont bien eux qui on commencé l'extermination massive, voir lien ci-dessous :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Einsatzgruppen

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Dom
Master-Sergent
Master-Sergent
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Jeu 27 Oct 2011 - 8:35

Salut Gus ,

le lien néglige de préciser qu'il s'agissait probablement pour la majorité des prisonniers de confession Juive , ainsi probablement que des commissaires ou adhérents au parti .



Dernière édition par Dom le Jeu 27 Oct 2011 - 9:49, édité 1 fois (Raison : Pics)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Jeu 27 Oct 2011 - 13:05

Beaucoup de soldats Russes étaient de confession Juive,mais dans l'ensemble je ne pense pas que les Allemands ont fait le distinguo entre les deux,pour eux le soldat Russe, qui était Juif avait le même sort que les déportés et autre soldat Russe non-juif.
Revenir en haut Aller en bas
Dom
Master-Sergent
Master-Sergent
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Jeu 27 Oct 2011 - 20:54

Citation :
je ne pense pas que les Allemands ont fait le distinguo entre les deux,pour eux le soldat Russe, qui était Juif avait le même sort que les déportés et autre soldat Russe non-juif.

Une balle pour les premiers puisqu'ils étaient détectés au sein des camps de prisonniers
La mort par la faim ou la déportation pour les seconds , bien sur il y a toujours des aléas
dans ce charmant programme .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Jeu 27 Oct 2011 - 22:25

Un veille ami a moi, rescapé de Mauthausen m'as raconter une histoire:Je suis arrivé dans ce camp en 1943,j'ai était surpris de la vie misérable et des morts.La faim nous prenez et les maladies était courante,un matin un officier Russe me dIt dans un mauvais Français:Qui parle un peu français ici,je lui répond "moi"il m'emmène dans son baraquement,la je vois plus de 50 soldats et l'officier me dit:Je cherche du café et du tabac,je lui dit oui pour le tabac et m'échange en retour une veste fourré et un peu de margarine.1 semaine plus tard je retourne au baraquement et la plus personne,un oberkapo m'apprend que tous les Russes ont était fusillé parce qu'il avait donné un vêtement a un Juif,encore aujourd'hui je ne m'en suis pas remis.
a Raymond,déporté de Mauthausen.
Revenir en haut Aller en bas
Dom
Master-Sergent
Master-Sergent
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Jeu 27 Oct 2011 - 23:21

Ce témoignage ne m'étonne pas , il y a très peu de survivants parmi les prisonniers de guerre Soviétique à Mauthausen .
Dans les camps , l'identité des officiers Soviétiques était systématiquement tenue secrète par les groupes de soldats sous peine de mort immédiate .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Jeu 27 Oct 2011 - 23:29

Dom a écrit:
Ce témoignage ne m'étonne pas ,
Citation :
il y a très peu de survivants parmi les prisonniers de guerre Soviétique à Mauthausen
.
Dans les camps , l'identité des officiers Soviétiques était systématiquement tenue secrète par les groupes de soldats sous peine de mort immédiate .
En effet,j'ai lu quelques part que le fils de Staline était a Dachau je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Dom
Master-Sergent
Master-Sergent
avatar

Nombre de messages : 284
Age : 52
Localisation : France
Date d'inscription : 04/02/2009

MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Jeu 27 Oct 2011 - 23:41

Seren F. a écrit:
En effet,j'ai lu quelques part que le fils de Staline était a Dachau je crois.

Sachsenhausen , il est d'ailleurs décédé dans ce camp dans des circonstances assez obscures .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   Ven 28 Oct 2011 - 9:26

Dom a écrit:
Seren F. a écrit:
En effet,j'ai lu quelques part que le fils de Staline était a Dachau je crois.

Sachsenhausen , il est d'ailleurs décédé dans ce camp dans des circonstances assez obscures .
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION   

Revenir en haut Aller en bas
 
CHAMBRE À GAZ CAMP DE CONCENTRATION
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Camp de SISSONNE
» [Chandernagor, Françoise] La chambre
» Votre chambre à vous !
» La série des Rouletabille : Le Mystère de la chambre jaune, Le Parfum de la dame en noir...& cie
» Birkenau, camp de la mort...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: La médiathèque :: Dossiers a thème-
Sauter vers: