Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire L'abandon de la place-forte d'Augusta  (Husky) Index10

Partagez
 

 L'abandon de la place-forte d'Augusta (Husky)

Aller en bas 
AuteurMessage
Alexderome
Colonel
Colonel
Alexderome

Nombre de messages : 880
Age : 53
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 29/01/2009

L'abandon de la place-forte d'Augusta  (Husky) Empty
MessageSujet: L'abandon de la place-forte d'Augusta (Husky)   L'abandon de la place-forte d'Augusta  (Husky) Icon_minitimeMer 3 Avr 2019 - 17:42

L'abandon de la place-forte d'Augusta.

La piazzaforte Augusta-Siracusa (PA-S) constitue l'obstacle le plus redoutable pour la 8th Army. L'accès par la mer est défendu par deux batteries anti-navires de 380/40 (batteria Opera A) pouvant couvrir une distance de trente kilomètres, des canons de 203/50, 152/53. En outre la base navale dispose de batteries antiaériennes, deux pontons armés et un train blindé, en tout 192 canons. La place-forte est commandée par l'amiral Priamo Leonardi qui avait auparavant assumé le commandement de la place maritime de Toulon. La PA-S est un point-clef, elle contrôle l'accès à la plaine de Catane, elle revêt donc un aspect stratégique important. Elle est défendue par la 206ª Divisione Costiera. Les batteries sont défendues par des membres de la milice appartenant à la MILMART (Milizia Artiglieria Marittima) et qui sont pour la plupart des Siciliens, au moral peu élevé. Le secteur dépend du XVI° Gruppo d'Armata qui dispose de la 54ª Divisione fanteria Napoli et de la Kampfgruppe Schmalz chargées de s'opposer à un débarquement sur le côte est de la Sicile. Dans la nuit du 9 au 10 juillet 1943, le South Staffordshire Regiment de la 1st Airborne Brigade (Brigadier Philip Hicks) transporté à bord de planeurs a pour mission de s'emparer du Ponte Grande sur la rivière Anapo près de Syracuse (Opération Ladbroke). En raison de l'inexpérience des pilotes, seuls 54 Horsa touchent le sol sicilien dont douze sur leur objectifs sur les 115 prévus. Leonardi quitte la PA-S durant la nuit pour coordoner les combats sur la ligne de front de l'Anapo. Un seul Horsa est parvenu à atterrir près du pont avec une section des Staffordshire. Elle parvient à occuper l'ouvrage et à désamorcer les charges explosives. Durant la matinée, les renforts éparpillés dans le maquis parviennent à rejoindre les défenseurs du pont assaillis par des éléments des unités côtières aidés par les fantassins de la division 'Napoli'. A 15h30, les Britanniques, à court de munitions doivent se rendre. L'opération Ladbroke se solde par un échec. Occupé à rassembler ses troupes, l'absence de Leonardi dans la place-forte d'Augusta va porter un grave préjudice. Dans l'après-midi du 12 juillet, les chemises noires de la Milmart abandonnent leur poste, font sauter les batteries côtières, les dépôts de carburant et le train blindé puis se débandent. Ils craignent d'être fusillés sur le champ en arborant la tenue fasciste et retournent dans leur foyer en habits civils.
Les batteries avaient repoussé dans la matinée l'attaque de trois destroyers, deux britanniques (HMS Exmoor et Exkimo) et un grec (Kanaris). Une des batteries située sur le mont Tauro est servie par Leonardi en personne avec un officier de la Milmart et une poignée d'artilleurs. Tard dans l'après-midi, un transport de troupes, l'Ulster Monarch avec à son bord des SAS parvient à accoster sous la protection du HMS Exmoor sans être menacées par les batteries antinavires sabotées1.
Leonardi est capturé par les Britanniques six jours plus tard. Il est rendu responsable de l'abandon de la place-forte par le général Guzzoni, chef de la 6ª Armata.
Apprenant la nouvelle, Hitler scandalisé s'étonnera qu'on ne l'ait pas fusillé. Leonardi et l'amiral Pavesi commandant de la place maritime de Pantelleria seront jugés par contumace lors du procès des amiraux par le Tribunal Spécial de sécurité de l'Etat le 22 mai 1944 à Parme. Avec deux autres amiraux présents lors du procès, l'amiral Campioni et l'amiral Mascherpa, ils seront condamnés à la peine capitale, les deux derniers étant fusillés le 24 mai 1944.

Quelques sources
Opération aéroportée Ladbroke
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Gordon Smith, Don Kindell, Donald A. Bertke, World War II Sea War, Vol 10: Il Duce Deposed. Bertke publications. 2016.
GARLAND Albert, Sicily and the surrender in Italy, The Mediterranean Theater of Operations. Librairy of Congress. 2013.
Revenir en haut Aller en bas
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
 
L'abandon de la place-forte d'Augusta (Husky)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lasalle devant Stettin
» [Tactique] Comment péter une place forte aquila le plus rapidement
» Gravure sur cuivre. "Eau-forte"....
» [JEU] G- CAVER : Déplace la balle sans toucher les murs [Gratuit]
» cherche tuto style marque-place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: Rubriques Histoire :: Deuxième guerre mondiale-
Sauter vers: