Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 opération Taifun: la prise de Leros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexderome
Lt-Colonel
Lt-Colonel
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: opération Taifun: la prise de Leros   Jeu 8 Oct 2015 - 23:33

LEROS: opération  Taifun.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Doté d'un port en eaux, Lakki ou Portolago en italien, Leros est une île montagneuse de 53 km2, logue de 17 km. Un isthme étroit unit le nord au sud, séparant à l'ouest la baie d'Alinda et à l'est la baie de Gurna. Après la chute de Rhodes, le 11 septembre, Leros devient l'enjeu principal entre les Allemands et les Britanniques. Le capitano di corvetta1 Luigi Mascherpa coordonne la défense de l'île. Fidèle à son sermon au roi Victor-Emmanuel III, il s'apprête à défendre Leros et empêcher les Allemands d'en prendre possession. Il y a environ 8000 hommes qui sont pour la plupart  des marins attachés aux batteries côtières ou antiaériennes. Un millier de fantassins du 10°Reggimento fanteria Regina sont les seules forces pouvant s'opposer à un éventuel débarquement ,sous les ordres du tenente-colonello Li Volsi.  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]                                                                                            
L'île a été puissamment fortifiée avec cinq batteries côtières construites au sommet des collines mais vulnérables aux attaques aériennes :                                                                                
-batterie Ciano (4x152/50) au mont Clidi (320 m) ;                                                                                                    
-batterie Ducci (4x152/50) à monte Cazzune ;                                                                                                                
-batterie Lago (4x120/45) au mont Appetici (180 m)                                                                                          
-batterie Farinata (4x120/45) au mont Farinata ;                                                                                          
-batterie San Giorgio (3x152/50) au mont Scumbarda(334 m).                                                          
A  ces batteries lourdes, il faut ajouter la DCA ainsi que les 14 batteries PL (Pezzo Leggero, pièce légère) de 76/40. L'ensemble est dirigé par le capitano di corvetta Luigi Spigai.

En ce qui concerne la Regia Marina, il y a à cette date:
-4ª squadriglia cacciatorpediniere avec un seul navire : l'Euro                                                        
-III Flottiglia MAS, avec 2 torpilleurs et six vedettes MAS (Cap. Luigi Borghi).                                                      
-XXXIX Flottiglia avec neuf navires  (cap. Carlo Citter)                                                                                                    
- neuf unités mineures, sept vapeurs, deux poseurs de mines et trois barges.
Les seuls avions demeurés à Leros sont la dizaine de CANT Z-501 de la 147a squadriglia RM (Ricognizione Marittima).
Le 13 septembre, Mascherpa rejette la demande de reddition proposée par des plénipotentiaires allemands et reçoit une mission anglaise avec un message du général Wilson, chef du Middle East Command. Il lui assure son appui et la promesse de maintenir la souveraineté italienne.

Dès le 16 septembre, un contre-torpilleur débarque les premiers contingents de la 234th Infantry Brigade,  du brigadier-général Francis G. Brittorous d'abord le 2nd  Batallion Royal Irish Fusiliers (Faughs) du colonel Maurice French, puis:                                                                                        
-4th Batallion Royal East Kent Regiment (The Buffs) du lieutenant-colonel Iggulden;                                                    
-2ndBatallion Queen's Own Royal West Kent Regiment ;                                                                                
-1st Batallion King's Own Royal Regiment.                                                                                        
Un groupe de LRDG (Long Range Desert Group) et de SBS (Special Boat Service) viennent renforcer la garnison.

Du 26 septembre au 11 novembre 1943, la Luftwaffe effectue 140 raids dont onze pour les journées du 16, 22 et 26 octobre. Les bombardiers sont des Junkers JU-88 du II/KG 51. Le premier jour, les JU-88 coulent le le destroyer HMS Intrepid et le destroyer grec Vassilissa Olga  qui avait transporté les hommes du LRDG du lieutenant-colonel John Richard Easonsmith . Le 1er octobre, c'est le destroyer italien Euro qui est envoyé par le fond. Les villes et villages, le port de Lakki sont rayés de la carte, les batteries sont endommagées. La défense antiaérienne commence à manquer de munitions de pièces de rechange commencent en raison de la fréquence des raids. 150000 coups ont été tirés. L'opération initiale appelée Leopard était prévue pour le 9 octobre mais le convoi ayant été détruit, une nouvelle opération est mise sur pied avec comme nom de code: Unternehmen Taifun.
Le général Robert Tilney qui a pris la succession de Brittorous décide de confiner les troupes italiennes à un rôle strictement défensif sous la responsabilité d'un officier britannique, ce qui altère les relations entre les nouveaux alliés.


Dernière édition par Alexderome le Sam 10 Oct 2015 - 15:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Alexderome
Lt-Colonel
Lt-Colonel
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: opération Taifun: la prise de Leros   Jeu 8 Oct 2015 - 23:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le débarquement allemand.
Les navires et barges de débarquement sont habilement camouflés et échappent à la surveillance de la RAF. La flottille de débarquement part du port de Kos, de Marmari et de l'île de Kalymnos le 11 novembre, vers 22h00. Elle est considérable:                                                                                    
-la  21.  Unterseebootsjagdflottille du  Korvettenkäpitan (KKpt)Dr.Günther Rudolf Wilhelm Brandt composée du TA 10 (ex-La Pomone), UJ 2101, UJ 2102, UJ 2104 ,UJ 2105,UJ 2109, UJ 2110 , UJ 2141, UJ 2142 , UJ 2143, UJ 2144.
-la 9. Torpedobootflotille  (KKpt. Riede)   avec les  TA  15 (ex-Francesco Crispi) , TA 14, TA 17 et TA19,                                                                                                                               -la 12. Räumbootsflottille  (Kptlt. Mallmann) comprenant 10 à 12 Räumbooten.
Le Generalleutnant Müller, le vainqueur de Kos, a préparé avec minutie l'opération Taifun et a divisé la force d'invasion en deux groupes qui doivent prendre pied à l'Est et à l'Ouest de Leros:
-Gruppe Ost: Kampfgruppe Schädlich (1./Künstenjäger-Abt.Brandenburg)
                       Kampfgruppe Dörr (III./440.Infanterie-Regiment)
                       Kampfgruppe von Saldern (II./65.Inf.-Reg, II/22. Luftwaffe Jäger-                 Regiment et 2./22 Pioneer Battalion).
-Gruppe West: Kampfgruppe Aschoff (II/16. Inf-Reg.)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
12 Novembre:
Au petit matin, le convoi est repéré  (les sources sont ambiguës) par la vedette MAS 555 ou la ML 456, mais les infrastructures téléphoniques ont été détruites durant les raids et les batteries côtières ouvrent le feu trop tard.                                                                                                                      
Le West Gruppe, cible des batteries Ducci et San Giorgio, est contraint à faire demi-tour.
Dans la baie de Grifo profitant de l'angle mort des batteries, le Kampfgruppe von Saldern réussit à mettre pied à terre entre les caps de Pasta di Sopra et Pasta di Sotto. Une partie de son KG tente de débarquer à bord de deux barges, dans la baie de Blefuti mais est repoussé par les tirs de la batterie Ciano du Mont Clidi. Le KG Dörr échoue devant la baie de la Palma alors que les Küstenjäger du KG Schädlich abordent la côte au pied du Mont Appetici  et avec le soutien des Stuka s'emparent de la batterie Lago à 9h30.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
En début d'après-midi, partis de l'aéroport  d'Athènes-Tatoi à bord de quarante JU-52,  les paras du I/2.Fallschirmjäger-Regiment, sautent au centre de l'isthme avec une fois n'est pas coutume leurs armes personnelles sur eux. Pris à partie par les Faugh et par une compagnie des Queen's Own Royal West Kent, les pertes sont sévères: 150 hommes sont mis hors de combat (40% du total), mais l'île se retrouve coupée en deux au niveau de l'isthme.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Leonard Marsland Gandler, reporter de guerre et témoin des combats raconte dans «Long Road to Leros» :
«Il ne me serait jamais venu à l'esprit que les Allemands pussent envoyer des paras. Douze ou quinze JU-52, volent en ligne à une altitude d'environ 300 pieds, au-dessus de l'isthme séparant a baie d'Alinda à celle de Gurna. Alors que j'observai fasciné, quelque chose de blanc apparut sous le fuselage de l'appareil de tête...Le premier homme qui était probablement le chef, toucha le sol avant que les mitrailleurs postés sur le Mont Meraviglia ne fussent remis de l'effet de surprise....»1
Le KG von Saldern  réussit à escalader les pentes abruptes du Mont Clidi où les Britanniques n’ont pas disposé une solide défense car la colline est jugée inaccessible. La batterie Ciano qui domine la baie d'Alinda est prise vers 20h00, les officiers italiens fusillés. Tilney tient une conférence dans son QG du tunnel du monte Meraviglia pour monter une contre-attaque pour refouler l'ennemi des crêtes de la colline Rachi. L'attaque finalement n’aboutit pas, les unités complètement désorganisées s'égarent dans l'obscurité.
A la fin de la première journée  de combats, les Allemands ont pris pied et consolidé une tête de pont entre le cap di Pasta di Sotto et la baie de Palma. Les paras sont au mont Appetici et l’île se retrouve coupée en deux. Le sud est entre les mains britanniques du LRDG et des SBS.
La force West qui n'a pas pu débarquer au début de l'invasion a pris pied au nord-est de l'île.


Dernière édition par Alexderome le Ven 9 Oct 2015 - 0:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Alexderome
Lt-Colonel
Lt-Colonel
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: opération Taifun: la prise de Leros   Jeu 8 Oct 2015 - 23:48

Le 13 novembre: Un nouveau parachutage est effectué  par les JU-52: le 15/4 Jäger-Regiment Brandenburg et le I/2.Fallschirmjäger-Regiment. Tilney demande des renforts au Caire qui lui envoie deux compagnies du 2 Royal West Kent (RWK). Les combats sont intense tout au long de la journée, les Allemands renforçant leur tête de pont. Le lieutenant-colonel French est chargé de monter une contre-attaque durant la nuit avec trois compagnies des King's Own Royal Regiment, mais désorientés, l'opération prend du retard et les assaillants sont finalement repérés et décimés. Le lieutenant-colonel French est tué lors de l'assaut.

Le 14 novembre: Le mont Clidi est repris par les hommes du LRDG qui repoussent les tentatives de reconquête allemandes. Les renforts attendus par Tilney sont débarqués (le RWK en provenance de Samos), pendant ce temps les HMS Penn, Aldenham et Blencathra arrosent la baie d'Alinda et les crêtes de Rachi. Le mont Meraviglia fait l'objet d'une attaque des paras venant des crêtes de Rachi mais est repoussée durant la nuit. les Allemands sont aux portes de la ville de Leros.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Brandenburg à Leros
Le 15 novembre: La situation devient critique, l'île est coupée en deux et n'est plus défendable. Tilney se décide à faire  contre-attaquer le RWK, mais harcelés par les Stukas, les fantassins sont obligés d'abandonner les pentes du mont Rachi. Le débarquement d'un bataillon du III/1.Regiment Brandenburg rend la situation encore plus précaire car les Allemands sont au pied du mont Meraviglia où siège le QG de Tilney, dans un tunnel, au centre de l'île. La ville de Leros et la forteresse de Bronze sont entre leurs mains également.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le 16 novembre: Le mont Meraviglia est toujours sous la pression allemande, le tunnel, QG du général Tilney est évacué, les codes brûlés par les chiffreurs, pour ne pas tomber dans les mains ennemies. Ainsi le message envoyé par Tilney au Caire annonçant qu'il se résigne à arrêter le combat est intercepté, Müller comprend qu'il a partie gagnée. Le chef  du LRDG, le lieutenant-colonel John Richard Easonsmith est tué lors des ultimes combats. Un groupe d'une vingtaine d'hommes sous la conduite de l'Oberleutnant Max Wandrey surgit dans le tunnel vers 17h00, capturant Tilney et son état-major.
Reddition de Tilney et rencontre avec son vainqueur le général Müller
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Alexderome le Jeu 8 Oct 2015 - 23:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Alexderome
Lt-Colonel
Lt-Colonel
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: opération Taifun: la prise de Leros   Jeu 8 Oct 2015 - 23:51

Les Anglais déplorent 400 morts et 3000 prisonniers, 236 parvenant à s'échapper. Les Italiens quant à eux ont 300 morts et 5000 prisonniers. Virgilio Spigai refuse d'endosser un uniforme anglais pour se faire rapatrier, il terminera la guerre dans un lager avant de devenir un éminent spéécilaiste de la marine italienne. les Allemands selon les diverses sources ont eu entre 300 et 500 morts. 177 prisonniers en main des Anglais sont évacués.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L'amiral Luigi Mascherpa, fusillé pour haute-trahison lors du procès dit des amiraux
Revenir en haut Aller en bas
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Alexderome
Lt-Colonel
Lt-Colonel
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: opération Taifun: la prise de Leros   Ven 9 Oct 2015 - 0:12

SOURCES :
War in the Aegean. Peter C. Smith et Edwin R. Walker. Stackpole Books.                                        
BBC History : Kos la strage dimenticata.                                                                                      
Long road to Leros. Leonard Marshland Gandler.                                                                          
Ligne de Front n°31 : les Küstenjäger                                                                                        
Champs de Batailles Seconde Guerre Mondiale n°3                                                                                                                                        
Site Dodecanese.com.                                                                                                                  
Lexikon der Wehrmacht.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

ALEX
Paru dans Histomag 86 spécial Grèce
Revenir en haut Aller en bas
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: opération Taifun: la prise de Leros   Sam 10 Oct 2015 - 9:30

Magnifique ce post Alex,
Beaucoup de détails, on s'y croirait... Je suis quand même admiratif de la force stratégique des Allemands! Combinant bombardement aériens, parachutage, débarquement d'hommes....ls sont précurseurs de ce genre d'opérations??

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: opération Taifun: la prise de Leros   Sam 10 Oct 2015 - 14:57

Gustite a écrit:
Magnifique ce post Alex,
Beaucoup de détails, on s'y croirait... Je suis quand même admiratif de la force stratégique des Allemands! Combinant bombardement aériens, parachutage, débarquement d'hommes....ls sont précurseurs de ce genre d'opérations??

Beau post en effet !

Concernant cette combinaison des forces, l'une des raisons de la victoire allemande (pas la seule bien-sûr) fut l'utilisation de la radio qui la rendait possible.
Elle équipait le moindre char, le moindre avion et ainsi la coordination était assurée alors que du coté français seuls les chars de commandement en étaient dotés.
N'oublie pas que Guderian, ancien officier des communications lors du premier conflit mondial, a largement aidé au développement de cette communication entre les troupes terrestres, les chars, les avions (et par extension la marine) et à ces tactiques faisant agir en parfaite harmonie si j'ose dire les fantassins, les tankistes, les aviateurs etc. Il a écrit un bouquin expliquant ces stratégies avant la guerre (Achtung Panzer)

Quant à l'utilisation des paras, si les Allemands n'ont pas été les précurseurs puisqu'il s'agissait des Soviétiques (qui ne les ont par la suite pratiquement plus utilisés sauf en troupes terrestres lambda), ils ont parfait leur utilisation et les opérations de la Belgique à la Crète ont démontré leur efficacité.

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: opération Taifun: la prise de Leros   

Revenir en haut Aller en bas
 
opération Taifun: la prise de Leros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: Rubriques Histoire :: Deuxième guerre mondiale-
Sauter vers: