Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 Le dernier irréductible japonais est mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Le dernier irréductible japonais est mort.   Ven 17 Jan 2014 - 12:33

Bonjour,
cet homme avait continué la guerre jusqu'en 1974:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Le soldat Hiroo Onoda (au centre) sortant de la jungle sur l'île philippine de Lubang, le 11 mars 1974, où il est resté caché pendant 30 ans. AFP PHOTO / JIJI PRESS

L'article de 20minutes.fr:

Hiroo Onoda est mort tranquillement dans son lit à Tokyo à 91 ans. Rien que de très banal sauf que cet ancien soldat japonais a vécu caché dans la jungle aux Philippines jusqu'en 1974, pensant que la guerre n'était pas finie. Durant près de trente ans après la capitulation de l'empire nippon, cet officier de renseignement et spécialiste des techniques de guérilla a résisté sur l'île philippine de Lubang, près de Luzon.

On l'y avait envoyé en 1944 avec un ordre formel: ne jamais se rendre et tenir jusqu'à l'arrivée de renforts. Avec trois autres soldats, il a obéi à cette instruction pendant des années après le conflit, ignorant que le combat était fini. Leur existence fut découverte en 1950 lorsque l'un d'eux décida de sortir de la forêt et de rentrer au Japon.

Attaque de troupes philippines

On a eu beau alors larguer par avion des tracts annonçant à Onoda que la guerre était terminée depuis longtemps et que l'armée impériale avait été battue, le soldat n'y crut jamais et continua avec ses derniers acolytes à surveiller des installations militaires et même parfois à se battre contre des soldats philippins.

Après la mort d'un des compagnons d'infortune de Onoda, Tokyo et Manille continuèrent de rechercher ce dernier et son ultime frère d'arme pendant dix ans. Finalement les recherches furent arrêtées en 1959, Japonais et Philippins étant persuadés que tous deux étaient morts.

Mais en 1972, ils refirent surface pour attaquer des troupes philippines. Onoda réussit à s'enfuir alors que son dernier homme était tué. Tokyo décida alors d'envoyer des membres de sa propre famille pour tenter de le convaincre d'arrêter le combat, mais en vain. Il aura finalement fallu que son ex-commandant s'enfonce lui-même dans la jungle en 1974 et lui ordonne de déposer les armes pour qu'il accepte sa reddition.

Hiroo Onoda était le dernier de ces dizaines de soldats japonais qui, aux quatre coins de l'Asie, ne croyaient pas à la défaite, et avaient décidé de continuer la lutte au nom de l'empereur Hirohito, bien après la capitulation annoncée par ce dernier le 15 août 1945. A son retour au Japon en 1974, il expliqua lors d'une conférence de presse que pendant ses trente années au coeur de la jungle philippine, il n'avait eu qu'une seule chose en tête: «exécuter les ordres».


Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
Chef Chaudard
Private
Private
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 57
Localisation : Neuf Trois
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Ven 17 Jan 2014 - 15:05

Il y a de ces têtus! Vous imaginez, trente ans? Au bout de quelques mois, au pire quelques années, n'importe qui aurait estimé que sa mission n'avait plus lieu d'être. Au bout de ce temps là, il aurait bien du savoir qu'il aurait été soit relevé, soit aurait reçu des instructions complémentaires, si son combat avait toujours un sens.
Revenir en haut Aller en bas
http://derniereguerremondiale.net
Hiroo Onoda
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 30/11/2013

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Ven 17 Jan 2014 - 15:11

Loin d'être un cas unique, je remet ici une liste (presque) exhaustive des japonais ayant continué le combat après 1945, parfois même au côté des communistes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Paix à leurs âmes.
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Ven 17 Jan 2014 - 17:55

Malgré le haut niveau d'endoctrinement des soldats japonais, j'imagine que lorsque ces hommes ont compris qu'ils avaient ainsi perdu des décennies de leur vie, le choc a du être terrible...
Se battre pour une cause bonne ou mauvaise est une chose, mais se battre pour une cause oubliée qui ne vaut plus depuis 30 ans et le découvrir en est une autre...

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Hiroo Onoda
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 30/11/2013

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Ven 17 Jan 2014 - 18:34

Et bien ça dépend figure toi. Aussi incompréhensible que ça puisse paraître à nos esprits occidentaux, Onoda a déclaré dans une interview que ces années de vaine guérilla n'ont pas été perdues puisque sans l’expérience acquise pendant cette période il n'aurait pas pu avoir la vie qu'il a eu ensuite. Je lui souhaite d'avoir été sincère sur ce point, sans quoi ça doit être particulièrement difficile à vivre.

D'autres soldats isolés ont purement et simplement refusé de retourner au Japon. Certains se sont installés et intégrés à la population locale, d'autres avaient trop honte d'avoir, selon eux, manqué à leur devoir de mourir pour l'Empereur, trouvant un maigre réconfort dans le fait que leurs familles les pensaient certainement morts au combat.

Folie, fanatisme, courage ...? Il faut être un dur à cuir pour (sur)vivre dans la jungle tout en continuant la seconde guerre mondiale à trois contre le reste du monde. Peu d'hommes peuvent se vanter d'avoir sacrifié autant à leur pays. Heureusement qu'il a pu profiter du reste de son existence.

Ce genre d'histoires nous plonge à fond dans la psychologie humaine, ils ont vécu le mythe de Robinson Crusoé ... Une troupe d'une trentaine de naufragés de la marine impériale à même vécu en autarcie sur une île, en utilisant une épave de bombardier US pour façonner des objets en métal, des vêtements avec la soie des parachutes de l’équipage, des filets avec les cordes, des hameçons avec les gâchettes des mitrailleuses ...
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Ven 17 Jan 2014 - 20:12

J'ai lu ce matin qu'il avait ouvert une entreprise de conseil pour le survie en jungle! Je reste quand même dubitatif par rapport a cette expérience de vie.

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Hiroo Onoda
Caporal
Caporal
avatar

Nombre de messages : 57
Age : 29
Localisation : France
Date d'inscription : 30/11/2013

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Ven 17 Jan 2014 - 21:38

Possible, il aurait pu animer Man VS Wild haut la main!
Il a aussi ouvert un ranch en Amérique du sud et j'avais entendu parler d'un parcours d'accrobranche!!

Je pense au contraire que ce genre d’expérience vous rend beaucoup plus philosophe, en faisant apprécier les petites choses de la vie. Certains candidats de Koh Lanta (dsl pour la comparaison) se prétendent métamorphosés après moins que ça! Wink

L'un dans l'autre je préfère rester dans l'ignorance, ne pas connaître la guerre et profiter de mes trente prochaines années!
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Sam 18 Jan 2014 - 10:13

Hiroo Onoda a écrit:


L'un dans l'autre je préfère rester dans l'ignorance, ne pas connaître la guerre et profiter de mes trente prochaines années!
Je te rejoins dans ta philosophie de la vie

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Sam 18 Jan 2014 - 11:11

Hiroo Onoda a écrit:
Et bien ça dépend figure toi. Aussi incompréhensible que ça puisse paraître à nos esprits occidentaux, Onoda a déclaré dans une interview que ces années de vaine guérilla n'ont pas été perdues puisque sans l’expérience acquise pendant cette période il n'aurait pas pu avoir la vie qu'il a eu ensuite. Je lui souhaite d'avoir été sincère sur ce point, sans quoi ça doit être particulièrement difficile à vivre.

D'autres soldats isolés ont purement et simplement refusé de retourner au Japon. Certains se sont installés et intégrés à la population locale, d'autres avaient trop honte d'avoir, selon eux, manqué à leur devoir de mourir pour l'Empereur, trouvant un maigre réconfort dans le fait que leurs familles les pensaient certainement morts au combat.

Folie, fanatisme, courage ...? Il faut être un dur à cuir pour (sur)vivre dans la jungle tout en continuant la seconde guerre mondiale à trois contre le reste du monde. Peu d'hommes peuvent se vanter d'avoir sacrifié autant à leur pays. Heureusement qu'il a pu profiter du reste de son existence.

Ce genre d'histoires nous plonge à fond dans la psychologie humaine, ils ont vécu le mythe de Robinson Crusoé ...  Une troupe d'une trentaine de naufragés de la marine impériale à même vécu en autarcie sur une île, en utilisant une épave de bombardier US pour façonner des objets en métal, des vêtements avec la soie des parachutes de l’équipage, des filets avec les cordes, des hameçons avec les gâchettes des mitrailleuses ...


Concernant les Japonais de l'époque, c'est un mélange très compliqué de coutumes, de religion et d'endoctrinement qui a conduit de tels hommes à endurer ainsi des décennies durant lesquelles ils se pensaient en guerre.
Je pense que dans une démocratie, là où les hommes ont appris la liberté de penser, le libre arbitre, même si l'abnégation, le don de soi, le patriotisme existent, il en serait tout autrement.

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Alexderome
Lt-Colonel
Lt-Colonel
avatar

Nombre de messages : 797
Age : 52
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 29/01/2009

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Ven 21 Fév 2014 - 1:48

Il avait refusé la honte de la capitulation japonaise, impensable que le Mikado puisse demander l'armistice.
Revenir en haut Aller en bas
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Chef Chaudard
Private
Private
avatar

Nombre de messages : 30
Age : 57
Localisation : Neuf Trois
Date d'inscription : 04/05/2012

MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   Ven 21 Fév 2014 - 11:20

Même pas un armistice, qui est un arrêt des combats négocié, Alexderome: une capitulation sans condition!
Revenir en haut Aller en bas
http://derniereguerremondiale.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le dernier irréductible japonais est mort.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le dernier irréductible japonais est mort.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Frontstalag 122, dernier séjour avant la mort (Série-reportage)
» Urban Legend
» Lettre de N'Nrumah à Lumumba
» Frontstalag 122, dernier séjour avant la mort !
» Toile sur chassis - Astérix (2012)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: Rubriques Histoire :: Deuxième guerre mondiale-
Sauter vers: