Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 Le fusil 1717 de rempart.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Le fusil 1717 de rempart.   Mar 26 Nov 2013 - 13:21

Bonjour,
le fusil mle 1717 est le premier fusil réglementaire français. Avant chaque régiment commandait son propre modèle de fusil, dorénavant c'est le Roi qui commande en gros pour toute l'armée.
Dès le début il a été décliné en fusil de rempart, légèrement plus gros, de calibre légèrement supérieur et sa platine est un peu plus longue que le fusil de soldat.

Ces fusils 1717 ont été produits à très peu d'exemplaires, quelques dizaines de milliers seulement, et pendant très peu de temps car en 1728 un nouveau modèle voit le jour.

De plus, la quasi-totalité des fusils existants en arsenal ou dans les régiments d'un système antérieur à 1763 (soit 1717, 1728, 1746 et 1754) ont été détruits sous la Restauration en 1825 sur l'ordre du président du conseil de Louis XVIII, Jean-Baptiste Villèle.

Les 1717 complets existants à nos jours sont de l'ordre de 5 ou 6 seulement au monde!
Un peu plus du double pour les 1728, et quelques dizaines des autres modèles.

Les pièces détachées sont heureusement légèrement plus nombreuses.

Voici donc une très rare platine de fusil de rempart mle 1717, remontée sur un fusil de chasse du début XVIII°.

Marquages extérieurs, la manufacture de Saint Etienne (SE lys), et l'entrepreneur de cette manufacture (IF lys) encore non identifié à ce jour:


Marquage intérieur du maître platinier, lui aussi non identifié:



D'autres vues de ce fusil:






















Si la platine est parfaite, bien réglementaire même s'il lui manque le chien (j'en ai un d'avance pour mettre dessus), le bois est nettement civil tout en étant sensiblement de la même époque, soit le début XVIII°.

Pourquoi avoir fait un fusil de chasse avec une platine quasi-contemporaine qui aurait pu encore servir longtemps dans les armées?
Mystère!
Peut-être une arme récupérée sur un champ de bataille?

En tous cas ça arrange bien mes affaires, car après mes deux fusils reconstitués à partir de platines 1728, j'ai enfin le graal de tout collectionneur de réglementaires français: du 1717 Very Happy 

Curieusement lors de la vente, personne d'autre n'était intéressé et j'ai donc pu l'avoir pour ce que je qualifierais d'une misère!
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mar 26 Nov 2013 - 19:03

Pourquoi fusil de remparts ?

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mar 26 Nov 2013 - 19:13

C'est un fusil destiné à rester dans les fortifications pour la défense des places.
Ses plus grandes dimensions et son plus gros calibre sont censés améliorer la portée et la précision.

Après les versions 1717 et 1728, plus aucun autre fusil de rempart ne sera étudié ni fait, il faudra attendre la Restauration pour en avoir un nouveau dans les années 1830.

En fait, la version de soldat d'infanterie était quasiment aussi précise.

D'autres appellations ont été utilisées: fusil double, de place, de demi-citadelle, carabine de place.

Le calibre du fusil de soldat était de 18 balles à la livre, celui du fusil de rempart de 16 balles à la livre, soit environ 19 mm au lieu de 18 mm. Pour une balle qui faisait largement 1 mm de moins en diamètre que le calibre du canon.
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mar 26 Nov 2013 - 19:36

Je trouve qu'il fait rustique comme fusil....

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mar 26 Nov 2013 - 19:42

Seule la platine est réglementaire, le bois est celui d'un fusil de chasse de la même époque.
Sinon il a cette allure:
http://www.armae.com/contemporain/14xixxxsieclecadre.htm

Différences: le bois va jusqu'au bout du canon, il ne peut pas recevoir de baïonnette, et bien sûr comme son calibre est plus gros, il est également un peu surdimensionné.
Il n'a pas de bretelle non plus.

Je ne connais aucun fusil de rempart mle 1717 existant au monde, seules quelques platines ont été retrouvées.
Revenir en haut Aller en bas
André
Brig-General
Brig-General
avatar

Nombre de messages : 1160
Age : 27
Localisation : *
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mar 26 Nov 2013 - 21:24

Bonsoir,

belle arme cheers 

Pour les amateurs, il y a de très beaux fusils de rempart au musée de l'Emperi, dans la région d'Aix-en-Provence.
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mar 26 Nov 2013 - 21:30

Merci du lien Christian, effectivement il est plus beau :

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mar 26 Nov 2013 - 22:45

Là Crevette, c'est du Chinois Le calibre du fusil de soldat était de 18 balles à la livre, celui du fusil de rempart de 16 balles à la livre,

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mer 27 Nov 2013 - 11:41

Pas besoin des chinois pour ça, c'est une logique toute simple du niveau mathématiques de l'école primaire.

18 balles à la livre: à partir d'une livre de plomb on peut couler 18 balles.
16 balles à la livre: à partir de la même livre de plomb on peut en couler 16 seulement.
La livre étant une unité de mesure de poids qui équivaut sensiblement à un peu moins 500 grammes.
Actuellement la livre existe encore dans l'alimentation pour désigner 500 grammes.

Le 16 est donc plus gros que le 18, c'est exactement comme les calibres actuels de chasse: le 12 est plus gros que le 16. Idea 
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mer 27 Nov 2013 - 12:04

Crevette a écrit:
Pas besoin des chinois pour ça, c'est une logique toute simple du niveau mathématiques de l'école primaire.

18 balles à la livre: à partir d'une livre de plomb on peut couler 18 balles.
16 balles à la livre: à partir de la même livre de plomb on peut en couler 16 seulement.
La livre étant une unité de mesure de poids qui équivaut sensiblement à un peu moins 500 grammes.
Actuellement la livre existe encore dans l'alimentation pour désigner 500 grammes.

Le 16 est donc plus gros que le 18, c'est exactement comme les calibres actuels de chasse: le 12 est plus gros que le 16. Idea 

Merci beaucoup, c'est à dire qu'ainsi on avait par définition le calibre pour des balles rondes.

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mer 27 Nov 2013 - 12:18

Sachant que le calibre de la balle est différent du calibre du canon Laughing 
Mais là c'est long à expliquer!
Il faut simplement avoir en tête que la balle est sous-calibrée et que son calepin de tissu l'amène sensiblement au diamètre du canon.

A cette époque une balle de calibre standard militaire (18 à la livre) faisait 16,35 mm et le canon 17,5 mm.
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mer 4 Déc 2013 - 17:23

Après quelques jours de travail, le voici dans une allure qui se rapproche bien plus de sa version réglementaire:


Travail effectué:
- échange du canon de chasse trop court par un autre canon de chasse de la même époque mais de la bonne longueur (1m188). Seul le calibre diffère de l'original: 16 mm au lieu de 19 mm.
- lavage du bois à la soude caustique pour l'éclaircir et lui enlever la couche de vernis, puis traitement à la résine.
- fabrication d'une enture de fût pour le rallonger.
- mise en place de tenons et goupilles sous le canon pour le fixer au bois.
- fabrication des 4 tubes-guides de baguette et goupillage sous le fût avec 4 clavettes par guide.
- fabrication d'une baguette en bois, légèrement conique tout du long avec un embout fer cloué, en remplacement de la grosse et trop courte baguette en fer qui était plutôt décorative.
- teinture du bois de la crosse et du bois de l'enture pour arriver à une seule teinte assez homogène. C'est peut-être le plus dur à faire!
- adaptation d'un chien du bon modèle.
- fabrication d'une vis de fixation du chien.
- nettoyage des garnitures: pontet et plaque de couche.

Voilà, je crois que c'est tout.
Maintenant il se rapproche nettement plus de sa version initiale de fusil de rempart!
Revenir en haut Aller en bas
GS.59
modérateur
avatar

Nombre de messages : 7223
Age : 58
Localisation : MAMER
Date d'inscription : 27/09/2011

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mer 4 Déc 2013 - 20:41

Beau boulot, bravo !

Lorsque tu parles d'un traitement du bois à la résine, s'agit-il de réparer les trous, marques et fêlures ou Est-ce un autre traitement magique ?

_________________
En ces temps difficiles, il convient d'accorder notre mépris avec parcimonie, tant nombreux sont les nécessiteux.Citation de François René, vicomte de Chateaubriand  
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mer 4 Déc 2013 - 21:01

C'est simplement sur la corne de la crosse, quelques centimètres carrés fragilisés par des vers et fêlures.
Tout le reste est sain et costaud.
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mer 4 Déc 2013 - 21:27

Je me trompe où il y a beaucoup de pièce détachée encore disponible sur le marché?

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Mer 4 Déc 2013 - 21:48

J'aurais tendance à dire aucune! Mais on en voit passer de temps à autre.

Une platine de rempart a été vendue aux USA: http://www.ader-paris.fr/html/fiche.jsp?id=1123919&np=1&lng=fr&npp=10000&ordre=1&aff=1&r=

Un fusil civil avec une platine semblable a été vendu aux enchères récemment dans les 2200€ sans les frais: http://www.ivoire-france.com/detail_vente.php?id=1689&page=5

Le Hussard a dû vendre seulement 2 platines incomplètes en plus de 40 ans.



Pour l'instant c'est peut-être la seule platine existante qui soit poinçonnée par du Faÿs, les rares platines connues étant presque toutes poinçonnées par Jean Fournier ou par Carrier.

J'aimerais bien trouver un jour le canon qui va avec, si j'ai trouvé la platine pourquoi pas?
Mais je n'y crois pas particulièrement, mis à part le hasard.


J'avais fait identifier le marquage de la platine et voici ce qu'il en ressortait:
En me plongeant dans le livre de Dubessy sur l'histoire de la manufacture de St Etienne, je trouve ça:
1/9/1716: commande de 12000 fusils de soldat et 6000 fusils de rempart à partager entre Girard, Carrier et du Faÿe.
Il se peut que ce soit lui. Par contre Boudriot affirme que du Faÿe se retira au profit de Duchon-Jourjon.

23/5/1720, second marché de 7000 fusils de soldat et 3000 fusils de rempart (demi-citadelle) mais uniquement  à P.Girard.
A éliminer donc.

15/3/1723, marché passé entre les différentes manufactures, uniquement pour des pièces détachées.
On peut supposer qu'un corps de platine ne constitue pas une pièce détachée bien utile?

20/1/1729, nouveau marché passé avec JL Carrier fils, Duchon, Robert Carrier, Girard et enfin Jourjon, ce dernier devant fournir 1000 fusils de soldat et 2000 fusils de rempart.
Jourjon pourrait aussi convenir, mais sa signature connue était son nom en toutes lettres. D'autre part en 1729 il est logique qu'on ait passé commande du nouveau modèle 1728, car c'est précisément le même jour que le Roi abandonne officiellement le 1717 au profit du 1728.

En procédant par élimination, j'en déduis que mon poinçon IF lys pourrait correspondre à Jourjon pour son marché de 1716 obtenu suite au retrait de du Faÿe. Dans ce cas il aurait mis son nom avant son prénom ce qui n'est pas dans les habitudes.

Ou bien que du Faÿe aurait bel et bien fabriqué et signé des 1717...



Entre temps j'avais demandé à JJ Buigné (co-auteur du "Qui est qui de l'arquebuserie en France" avec Pierre Jarlier) ce qu'il en pensait, voici sa réponse:

"Je ne sais plus la signification de “IF” sur une platine de 1717. C’est bien le fusil dessiné par Boudriot, et cela devrait être l’un de ces entrepreneurs :
Louis Carrier, Robert Carrier, du Faye, Girard, Duchon ou Jourjon.

Finalement un de mes amis me dit que la lettre F ne peut être attribuée qu'au sieur du Faye ( Dufaye & Cie, Paris) qui n'a fait qu'un séjour à St Étienne, vu qu'il à cédé sa place au Compère Duchon ou Jourdon ????
Dommage que l'on manque tant de documentations sur les Manufactures en France !!!

Quant au platineur, c’est à noter car il ne sont jamais référencés."


Voilà qui est intéressant car ça tendrait à prouver que du Faÿe avait bien commencé la fabrication du 1717 avant de repartir à Charleville!

Il ne peut donc s'agir que de la commande initiale de 1716 dans laquelle était incluse la fourniture de 6000 fusils de rempart.
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Jeu 5 Déc 2013 - 9:08

Merci Christian de ta réponse détaillée et très interessante, je trouve cela passionant comme thème de collection, c'est très enrichissant dans les recherches. Mais heureusement donc que pour ta passion tu es un bon "bricoleur".
Le reste comme les canons et les bois doivent donc être aussi rare?

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Jeu 5 Déc 2013 - 11:36

Surtout les bois qui vieillissent très mal, pour les canons je n'en ai encore jamais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9847
Age : 75
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Jeu 5 Déc 2013 - 16:48

Crevette a écrit:
Surtout les bois qui vieillissent très mal, pour les canons je n'en ai encore jamais vu.
Donc ce n'est pas pour rien s'ils sont si rares! Et puis pas produits en grande quantité.

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   Jeu 5 Déc 2013 - 16:51

Et finalement détruits sous la Restauration sur décision du gouvernement, c'est donc plus que rare.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le fusil 1717 de rempart.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le fusil 1717 de rempart.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fusil 1717 de rempart.
» Fusil "genre 1717".
» fusil oakland
» Une Bible et un Fusil - Rooster Cogburn - 1975
» Echange Porte fusil US

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: GROS PLAN :: ARMES A FEU-
Sauter vers: