Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 Fusil "genre 1717".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Crevette
Colonel
Colonel
avatar

Nombre de messages : 899
Age : 61
Localisation : Haut Doubs
Date d'inscription : 02/12/2009

MessageSujet: Fusil "genre 1717".   Sam 2 Nov 2013 - 13:47

Bonjour,
reçu il y a peu, ce fusil reconstitué à partir d'un canon et d'une platine:

Les 4 guides de baguette ont été faits main (tout comme la plaque de couche et le pontet) par son ancien propriétaire en s'inspirant des conseils de Jean René Clergeau qui étaient parus dans les années 70.
Le bois a été fait par un ébéniste, malgré quelques entures il est très correct, coloré en noyer rouge comme c'était la règle à l'époque.


La platine est de type 1728 et a de superbes poinçons bien nets:



R.C: peut-être Robert Carrier? mais dans ce cas pourquoi le V dessous et pourquoi une platine 1728 à cette époque tardive (1748-59)?
Ou alors il ne s'agit pas de Saint Etienne...

Le canon qui est du type 1717 a un beau et curieux marquage aux ancres croisées:

Il a bien la bande plate supérieure presque tout du long, les porte goupilles inférieurs de fixation au bois (que perdra le 1728), il est bien dans sa longueur règlementaire (ce qui est rare à trouver!).
Après recherches auprès de http://www.lapistole.com/index.html , il s'avère que ce poinçon aux ancres est celui du port de Toulon, et le numéro à côté est un numéro de bord.
C'était donc un canon de fusil commandé par la marine, la Royale passant ses commandes de façon totalement autonome.

Un peu de travail de finition: bois et visserie à fignoler, attaches du canon à finaliser, passage de baguette à aléser au bon diamètre, baguette fer (de 1777) à remplacer par une baguette bois (à fabriquer), et surtout un chien complet à trouver.
Mais ça ne devrait pas poser trop de problèmes.
Il n'a pas d'anneaux de grenadières, il n'aura donc pas de bretelle.
Certains 1717 ont été ainsi faits et il en reste au moins un comme ça authentique.




Autre fusil du même genre vu sur un site de vente:




Platine 1746, bois en forme pied de vache mais de style vaguement 1763, montage à goupilles et baguette bois du 1717...

Comme quoi les mélanges semblent assez courants.
A t'il été fait ou transformé il y a 300 ans, 250, ou récemment?
Dieu seul le sait...

Maintenant le revoici terminé après quelques fignolages:
- ajuster les passants de baguette.
- refaire une fixation par goupille du canon.
- échanger la baguette (authentique) 1777 (ou 63, 70, 71, 74...) contre la copie Armaé que j'avais déjà. Elle au moins est du bon profil.
- recreuser le canal de baguette plus gros.
- réaménager l'encastrement de la platine et la refixer (elle ne tenait pas).


Résultat (il manque toujours le chien):


Le bois semble original dans sa partie milieu, il est en noyer rouge alors que les deux entures récentes (fût et bout de la crosse) sont en bois teinté noyer.

Il est remonté à la façon d'un fusil 1717 qui aurait été réparé vers la fin des années 1740.
Comme il n'y a pas d'anneaux de bretelle, il n'a pas de bretelle. En fait elle n'était vraiment indispensable qu'aux grenadiers.

Le trio gagnant:


De haut en bas ce 1717 bâtard, le 1728 remonté avec un bois récent, et le 1717 copie que j'avais acheté sur un forum.
3 fusil qui mesurent entre 1m55 et 1m60!

Pour le chien manquant, j'ai la possibilité d'en avoir un qui avait été refait à la main selon les techniques de Jean René Clergeau, sinon il y a Track on the Wolf et The Rifle Shoppe qui en vendent des repros pas chères ou encore Armaé qui a des copies asiatiques.
Il y a encore la solution d'en fabriquer un moi-même, j'ai tout ce qu'il faut pour le tailler dans la masse mais j'hésite devant le nombre de coups de scie et de lime à donner dans un bloc d'acier de 3 x 5 cm!
Le choix ne manque donc pas, sans oublier la possibilité d'en trouver un en bourse car il a été monté presque sans modifications de 1717 à 1776.


La grande longueur d'un mètre 60 était dictée par deux choses:
- la nécessité de pouvoir tirer sur 3 rangs: le 1° à genoux et les deux autres collés sur lui et debout.
- la pique venant d'être abandonnée, il fallait qu'il puisse faire une arme d'hast de longueur convenable.


Certes ce 1717 et le 1728 ne sont pas des armes de collection pure et dure, mais c'est parfait pour utiliser quelques fois en reconstitution et ça fait toujours beau dans un râtelier.
Et trouver un 1717 authentique est illusoire, même un 1728 je pense.
Même le 1728 du Musée de l'Armée est une copie montée sous la Restauration...

Pour ce fusil, je lui mettrai une baïonnette bouchon que j'avais fabriquée il y a quelques temps:


En attendant d'en faire une qui combine la douille et la lame plate d'une bouchon.
Cordialement,
CG
Revenir en haut Aller en bas
Alaric1166
Le sage du forum
Le sage du forum


Nombre de messages : 1347
Age : 77
Localisation : sur ma montagne
Date d'inscription : 28/01/2009

MessageSujet: Re: Fusil "genre 1717".   Sam 2 Nov 2013 - 19:49

Toujours de très beaux "posts" ... merci Crevette.
Revenir en haut Aller en bas
 
Fusil "genre 1717".
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: GROS PLAN :: ARMES A FEU-
Sauter vers: