Militaria Les Héros Oubliés

militaria collection et histoire
 
AccueilDGMGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresConnexion
La collection est l’un des supports de l’Histoire

Partagez | 
 

 prisonnier anglais de la RAF fort de la revère 06

Aller en bas 
AuteurMessage
laurentnice
Technical-Sergent
Technical-Sergent
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 44
Localisation : nice SFAM
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: prisonnier anglais de la RAF fort de la revère 06   Ven 3 Mai 2013 - 20:50


l'entrée








la cuisine




la poudrière



voila quelques photos (coll cgo6 JM B)











armement du fort d'origine

Le FORT DE LA REVERE à La Turbie (Alpes-Maritimes),
construction de 1879 à 1885, armement en 1910: 4 X 155 mm, 3 X 120 mm, 5 X 95 mm, 4 x canons-revolvers, 4 mortiers, + 3 batteries annexes (Calanca, Forna, Samboules):

Un peu d'histoire : Pendant la seconde guerre mondiale, le gouvernement de Vichy avait fait transférer à la Revère des prisonniers alliés, essentiellement des pilotes britanniques. En mars et en août 1942, il fut le théâtre de deux évasions spectaculaires.
La première fut soigneusement préparé par le réseau Pat O' Leary et l'aumônier du fort qui photographia
les détenus pour leur fabriquer de faux papiers. Le plan était simple : accéder à l'infirmerie par la grosse canalisation des toilettes, scier les barreaux de la fenêtre dominant le fossé et se laisser descendre le long d'une corde.
Grâce à des complicités extérieures, la moitié des 10 pilotes évadés purent regagner l'Angleterre.
Les autres furent repris à Nice et à Monaco.

La seconde fut encore plus audacieuse. Pendant six semaines, les détenus creusèrent un tunnel de 30m.
Au cours de la nuit du 23 au 24 août, soixante six aviateurs l'empruntèrent. L'alerte fut donné lors du passage du soixante-septième. Trente-un d'entre-eux, pris en charge par les réseaux F2 et Libé-Sud regagnèrent leur pays.

plus d'infos

pendant la seconde guerre mondiale, le gouvernement de Vichy avait fait transférer au Fort de La Revère ( fort de type Sérée de Rivière XIX eme siècle, situé à 20 km de Nice sur la haute corniche entre Eze et La Turbie -06) des prisonniers alliés, essentiellement des pilotes britanniques, tombés sur le sol de la France dite "libre". En mars et en août 1942, il fut le théâtre de deux évasions spectaculaires.

La première fut soigneusement préparée par le réseau Pat O' Leary et l'aumônier du fort qui photographia les détenus pour leur fabriquer de faux papiers. Le plan était simple : accéder à l'infirmerie par la grosse canalisation des toilettes, scier les barreaux de la fenêtre dominant le fossé du fort et se laisser descendre le long d'une corde.

Grâce à des complicités extérieures (notamment des résistants monégasques), la moitié des 10 pilotes évadés purent regagner l'Angleterre. Les autres furent repris par la police vichyste à Nice et à Monaco.

La seconde fut encore plus audacieuse. Pendant six semaines, les détenus creusèrent un tunnel de 30 m sous le fort.
Au cours de la nuit du 23 au 24 août, soixante six aviateurs l'empruntèrent. L'alerte fut donné lors du passage du soixante-septième. Trente-un d'entre-eux, pris en charge par les réseaux F2 et Libé-Sud regagnèrent leur pays.
La suite....Extrait d'un historique sur EZE:

"En juin 1942, environ 300 soldats et une trentaine d'officiers anglais sont internés au Fort de la Révère, surveillés par des gardes mobiles français, sous le contrôle de la commission d'armistice italienne. Un résistant nomme Val Williams, décide d'essayer de faire évader des officiers, dont l'armée alliée a le plus urgent besoin. Organiser une évasion suppose un plan... et des finances. Les fonds : ils sont collectes auprès de la colonie anglaise de Monaco, qui crée un comité de soutien présidé par le duc de Westminster. Le plan : prendre contact avec les prisonniers sous couvert d'organiser chaque semaine des loisirs sportifs, censés être prévus par la convention internationale de La Haye. En fait, il s'agit la d'une invention de Val Williams qui met son plan a exécution... Il obtient l'accord des autorités pénitentiaires pour une visite d'entraînement hebdomadaire de volley ball. Il propose d'entraîner les officiers, car les soldats sont trop nombreux ! Après de nombreuses visites, la confiance s'établit et Val Williams n'est même plus fouillé a son entrée dans le camp ! Passés les premiers moments de suspicion (on le prend au début pour un "mouton"), il peut en collaboration avec les officiers anglais, organiser leur évasion. Le plan choisit avec le capitaine Bennett (en fait chef d'escadrille de la RAF nommé Higginson) consiste a creuser un tunnel sous les douves, pour aboutir sur le flanc externe du fort. Six hommes sont choisis pour tenter 1'evasion, ils préparent leur matériel- (fausses clefs, faux papiers, échelles de corde, etc...), et commencent a creuser. Le tunnel achevé, ces 6 hommes se précipitent vers la liberté. Malheureusement, le lieutenant Mott doit être abandonné car il est trop gros et reste coincé clans le tunnel ! Cinq fuyards se hâtent dans la nuit vers Monaco, lieu du rendez-vous, ils s'égarent dans les ténèbres et attendent en vain leur contact au Cap d'Ail. Ils se cachent au-dessus de la gare et l'un d'eux se rend a Monaco, à l'adresse indiquée sur la fausse carte d'identité qui lui avait été attribuée. La, il est pris en charge par M. Desmoulins, a 1'époque, seul motocycliste de la police monégasque. L'équipe est regroupée et confiée aux soins d'un prêtre catholique polonais qui organise leur transfert vers Marseille, par petites étapes, grâce aux itinéraires de fuite de la Résistance. L'évasion avait donc réussi de justesse, à quelques jours du départ de tous les prisonniers vers Bron (région Lyonnaise) pour raisons de sécurité."*

Passèrent également ici le sergent aviateur Sergeant John McLARNON prisonnier nr.139328., le sergent aviateur Sergeant Harold Joseph Edwin BURRELL prisonnier nr.139375 et le sergent aviateur Sergeant R.D. PORTEOUS prisonnier nr.32409 qui, en mars 1942, furent détenus au fort de la Revère puis internés en Allemagne jusqu'à la fin de la guerre.

Pendant la seconde guerre mondiale, le gouvernement de Vichy avait fait transférer à la Revère des prisonniers alliés, essentiellement des pilotes britanniques. En mars et en août 1942, il fut le théâtre de deux évasions spectaculaires.
La première fut soigneusement préparé par le réseau Pat O' Leary et l'aumônier du fort qui photographia
les détenus pour leur fabriquer de faux papiers. Le plan était simple : accéder à l'infirmerie par la grosse canalisation des toilettes, scier les barreaux de la fenêtre dominant le fossé et se laisser descendre le long d'une corde.
Grâce à des complicités extérieures, la moitié des 10 pilotes évadés purent regagner l'Angleterre.
Les autres furent repris à Nice et à Monaco.
La seconde fut encore plus audacieuse. Pendant six semaines, les détenus creusèrent un tunnel de 30m.
Au cours de la nuit du 23 au 24 août, soixante six aviateurs l'empruntèrent. L'alerte fut donné lors du passage du soixante-septième. Trente-un d'entre-eux, pris en charge par les réseaux F2 et Libé-Sud regagnèrent leur pays.
Le Fort de la Drette fut utilisé comme dépôt de munitions par l'Armée jusqu'en 1987
et des soldats stationnèrent à la Revère après guerre. Déclassés, fermés au public, les voisinages immédiats de ces forts en pleine nature offrent aujourd'hui un but de promenade. Depuis le Fort de la Revère la vue est exceptionnelle. Toute la côte s'étend de l'Italie à Saint-Tropez avec en contrebas le petit village d'Eze accroché à son rocher.
Je n'ai pas pu croiser l'info mais je pense que les gardiens sont français

http://ninou06.canalblog.com/archives/2008/02/24/8078848.html
Revenir en haut Aller en bas
Gustite
Administrateur


Nombre de messages : 9918
Age : 76
Localisation : 75000
Date d'inscription : 11/02/2009

MessageSujet: Re: prisonnier anglais de la RAF fort de la revère 06   Sam 4 Mai 2013 - 8:35

Merci Laurent pour cet exposé enrichissant. Et encore une infos fort méconnue concernant les prisonniers Anglais détenus par La France de Vichy.
Dit moi Laurent ne sommes nous pas allez ensemble sur ce site lors de mes vacances l'an dernier?

_________________
Salutations amicales
Didier
«Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit: à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit.»NAPOLEON
Revenir en haut Aller en bas
laurentnice
Technical-Sergent
Technical-Sergent
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 44
Localisation : nice SFAM
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: prisonnier anglais de la RAF fort de la revère 06   Sam 4 Mai 2013 - 11:59

On est passé pas loin par contre je suis septique sur l'histoire du tunnel j'y vais cette après midi avec un ami
Revenir en haut Aller en bas
laurentnice
Technical-Sergent
Technical-Sergent
avatar

Nombre de messages : 150
Age : 44
Localisation : nice SFAM
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: prisonnier anglais de la RAF fort de la revère 06   Lun 19 Aoû 2013 - 21:37

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: prisonnier anglais de la RAF fort de la revère 06   

Revenir en haut Aller en bas
 
prisonnier anglais de la RAF fort de la revère 06
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prisonnier anglais de la RAF fort de la revère 06
» Votre Top 10 des Gentlemen anglais de Period Dramas!
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)
» fort des cowboys
» Visite guidée : fort de Château-Lambert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Militaria Les Héros Oubliés  :: La médiathèque :: Dossiers a thème-
Sauter vers: